Forum Officiel Canadien Français de Tokio Hotel.
Bonjour à toi, fan de Tokio Hotel!
Si tu cherches un endroit où tu pourras discuter de ton groupe préféré avec les personnes les plus extras, tu es à la bonne place! Inscris-toi dès maintenant et nous t'accueillerons avec grand plaisir.

En espérant faire ta connaissance très bientôt,
Les fans canadiens français

---

Hi and welcome to the official French Canadian Forum!
We have a brand new English part on our forum for the Canadian fans who lost their forum. I know it might not feel like ''home'' but I hope that you'll have fun with us here:)



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [magazine]Vanity Fair n°11/2010 (Italie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
th-bill-kaulitz
The Power Member
The Power Member


Féminin Nombre de messages : 5432
Age : 24
Localisation : avec Phélix regarde linterview que jai fait avec Jow et pense fort fort a sa star(Jow)
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: [magazine]Vanity Fair n°11/2010 (Italie)   Mars 18th 2010, 5:33 pm






Au lit avec Tokio Hotel

Le groupe allemand qui rend fou les petites filles (mais pour combien de temps encore ?) vient en Italie pour la tournée. Devinez où nous les avons interviewés ?

Que tous ceux qui se souviennent d'une chanson de Tokio Hotel lèvent les mains. Si vous êtes encore au collège, vous serez probablement choqués, vous qui connaissez chaque chanson au mot près. Si vous avez plus de 15 ans, vous serez perplexes. Tout au plus, on pourrait chanter « na-na-na-na monsoon ». Si vous appartenez à la première catégorie, vous attendez impatiemment un des quatre prochains concerts italiens. Si vous appartenez à la seconde catégorie, préparez-vous à voir des scènes bien connues dans les journaux : des petites filles criant pour quatre garçons de 20 ans (dont un maquillé avec une coiffure étrange, un avec des tresses qui ressemble à un rappeur, un avec des cheveux courts, et un avec des cheveux longs). Ils sont Tokio Hotel, le groupe allemand qui a vendu le plus d'albums durant ces dernières années (trois millions d'albums vendus dans le monde entier, 700.000 juste pour le dernier, Humanoid, sorti en octobre dernier. Même si quelques personnes disent que la popularité du groupe chute (les quatre dates ne sont pas complètes comme il y a deux ans), même si le magazine américain « Rolling Stone » a écrit une review sur le dernier album disant qu'il était « anémique en ce qui concerne la mélancolie, et étrangement discret », même si les Google Trends (une application qui permet de voir les recherches les plus effectuées sur le web) prouvent que la recherche pour le mot « Tokio Hotel » diminue, et même si sur Facebook, le groupe nommé « cette aubergine a plus de fans de Tokio Hotel » a accompli sa mission – les quatre garçons de Magdebourg sont toujours en train de conquérir des milliers d'adolescents entichés qui sont prêts à tout.
Les garçons remplissent parfaitement leurs rôles. Quand nous les avons rencontrés dans une luxueuse suite d'hôtel, Bill Kaulitz – le chanteur – entre, salue, s'arrête, s'étire les jambes et commence à poser devant le photographe avec un changement d'expressions faciales permanent (regarde énigmatique – regard un peu moins énigmatique – regard secret – regard un peu moins secret) – même Ben Stiller dans Zoolander ne peut pas faire mieux ! Dommage que le photographe continue son travail avec les flashs et les ordinateurs. Le manager dit à Bill que le photoshoot est prêt à démarrer. Bill répond « OK » et se rend vers sa maquilleuse (Nathalie) qui effectue quelques retouches.
En même temps – en sachant que Nathalie joue un rôle clé pour le groupe grâce à ses connaissances en laque, blush, et crayons – nous lui demandons depuis combien de temps elle travaille avec Tokio Hotel. Elle part en rigolant, et met un terme à la conversation avec un « No comment », « C'est un secret », « C'est un mystère ». Comme si c'était le quatrième secret de Fatima... On me dit que c'est normal. Une légende urbaine dit qu'elle a eu une relation avec Bill – quelqu'un dément cela et dit que c'est juste une couverture pour sa prétendue homosexualité qui mettraient ses fans féminines au plus bas, alors que d'autres disent que c'est vrai mais qu'il ne l'admet pas pour la même raison, pour ne pas décevoir ses fans. Après tout, dans chaque interview, on nous dit qu'il cherche une fille de laquelle il tomberait amoureux, Tom craque pour une fille chaque soir, Gustav est célibataire, et Georg est le seul à avoir une copine, depuis un an.
Après le photoshoot – qu'ils ont subi avec sérieux et complaisance, avec une attitude germano-japonaise qui convient à leur nom – ils s'allongent sur un lit double dans la chambre d'à côté. Ils m'invitent à m'asseoir avec eux et à faire l'interview sur le matelas pour lequel toutes les fans tueraient.

Bill, tu es l'idole des filles, mais aussi le parolier de vos chansons. Le second single, « World Behind My Wall », dit : « Je veux me réveiller dans un rêve ». Comment est ton monde derrière la façade ?
Bill : Je vis dans un monde de chance. J'ai une famille, mes quatre chiens, mon frère Tom, le groupe, et mon travail. Mais en même temps, c'est difficile de trouver le même bonheur dans le monde extérieur – je réalise que le mien est un cas assez exceptionnel.

Votre album s'appelle Humanoid, sur la pochette, on voit un robot-Bill et dans beaucoup de chansons, vous soulignez ce thème : vous n'êtes pas des robots, mais des humains avec un cœur.
Bill : Beaucoup de gens ont juste regardé la pochette et ont pensé que nous voulions jouer les « robots ». Honnêtement, nous avons pensé à nommer l'album ainsi parce que nous nous sentons « humanoïdes ». Nous nous sentons étranges, différents. Dans « Alien », je chante « Il y a un extraterrestre en moi », amis – pour être honnête – je chante à propos de la recherche de l'amour, à propos de l'union avec une autre moitié. Dans chaque chanson, nous parlons des émotions et des souvenirs d'enfants, nous sommes sentimentaux et totalement humains.

En parlant d'extraterrestres, vous avez dit que vous croyez aux martiens.
Bill : Je crois en beaucoup de choses, même si je ne suis pas une religion spécifique. Je suis sûr qu'il y a une vie après la mort, et sur d'autres planètes. Et je crois beaucoup au destin. Moi et mon frère faisant ce travail, c'était écrit dans le destin, nous adorons la musique depuis que nous sommes enfants.

A part la vôtre, quelle musique aimez-vous ? D'où vient votre inspiration ?
Tom : J'aime bien Stereophonics.
Gustav : J'écoute du Metallica. Mais sur le mollet droit, j'ai un tatouage qui représente une phrase d'une chanson de Johnny Cash, que j'aime beaucoup.

Et ?
Tom : Tu sais, honnêtement, nous n'avons que peu de temps pour écouter de la musique. Nous sommes toujours en voyage, jouant notre musique, et à la fin des journées, nos oreilles n'en peuvent plus.

Avez-vous déjà fait quelques pauses ?
Bill : Jamais. En fait, même lire un livre ou un magazine est impossible.

Parlant de lecture, Bill, tu as quitté l'école. Tu ne veux pas apprendre d'autres choses ?
Bill : Je n'ai passé aucun diplôme, parce qu'au même moment, j'étais déjà en train d'écrire notre premier album, et je ne sais pas si je passerai un diplôme un jour. Maintenant, je suis le leader de Tokio Hotel, c'est mon boulot, et je m'amuse.
Tom : Je n'ai pas envie là, tout de suite, ça ne m'intéresse pas. Mais je t'assure, on peut écrire, lire, et compter.
Gustav : J'ai passé mon diplôme pour des études professionnelles grâce à une école en ligne. Peut-être qu'un jour, je continuerai mes études... Mais pour le moment, nous sommes concentrés sur le groupe, tu sais. C'est comme notre rêve qui est devenu réalité, et nous voulons continuer. Pour nos fans, aussi.

Gustav, l'année dernière, tu as été attaqué dans une boîte, alors que Tom a prétendument frappé une fille qui lui a demandé un autographe. Que vous arrive-t-il ?
Gustav : Ça a l'air incroyable, mais j'ai été reconnu comme un membre de Tokio Hotel. C'est pourquoi cette nuit, un gars dans une boîte voulait exprimer combien il aimait le groupe – disons ça ainsi – et il a éclaté une bouteille de bière sur mon crâne.
Tom : Comme dans mon cas, beaucoup de mensonges ont été écrits. Je n'ai jamais frappé une femme. En fait, je me suis disputé avec quelqu'un en rentrant chez moi. Cependant, il n'y avait pas de fans qui me demandaient des autographes, mais plutôt des filles que je connaissais et qui n'avaient pas exactement de bonnes intentions. Tu sais, c'était une affaire privée. C'est aussi la preuve que nous ne pouvons pas sortir sans gardes du corps, même quand nous ne travaillons pas.

Eh bien, pour éviter d'être agressés, maintenant, vous devriez...
Bill : Ne vous en faites pas : nous n'allons pas abandonner.

Traduction de Hollywood. pour A-TH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.th-bill-kaulitz.skyrock.com
All.He.Sun
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 8534
Age : 23
Localisation : Québec.
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: [magazine]Vanity Fair n°11/2010 (Italie)   Mars 23rd 2010, 11:39 pm

On dirait que le gars qui a fait l'interview et écrit l'article était une personne remplit de préjugées...

Sinon la photo des 4 gars est super belle, est-ce qu'elle est disponible en meilleure qualité ?

_________________
Aly*
......................................
Liberté.
Car la vie nous amène à changer,
mais elle nous rappelle toujours de ne pas oublier nos origines.

......................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
th-bill-kaulitz
The Power Member
The Power Member


Féminin Nombre de messages : 5432
Age : 24
Localisation : avec Phélix regarde linterview que jai fait avec Jow et pense fort fort a sa star(Jow)
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: [magazine]Vanity Fair n°11/2010 (Italie)   Mars 24th 2010, 12:36 am

non jai pas trouvé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.th-bill-kaulitz.skyrock.com
Billka
Dieu/Déesse TH
Dieu/Déesse TH


Masculin Nombre de messages : 8837
Age : 24
Localisation : Huh.
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: [magazine]Vanity Fair n°11/2010 (Italie)   Mars 28th 2010, 6:01 pm

Quel beau PhotoShoot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jow-show.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [magazine]Vanity Fair n°11/2010 (Italie)   Aujourd'hui à 11:49 am

Revenir en haut Aller en bas
 
[magazine]Vanity Fair n°11/2010 (Italie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MAGAZINE] Vanity Fair : magazine spécial Michael Jackson avec des interviews de Lisa Robinson
» [scan IT 2010] Vanity Fair: In bed with Tokio Hotel ! #11/2010
» Jared Leto @ Vanity Fair :The 2014 Hollywood Issue Cover - mars 2014
» Nicko en couverture Batterie Magazine N°68 Mai/Juin 2010
» Q magazine [par Bryan Adams] octobre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Officiel Canadien Français de Tokio Hotel. ::  :: Magazines :: Autres-
Sauter vers: