Forum Officiel Canadien Français de Tokio Hotel.
Bonjour à toi, fan de Tokio Hotel!
Si tu cherches un endroit où tu pourras discuter de ton groupe préféré avec les personnes les plus extras, tu es à la bonne place! Inscris-toi dès maintenant et nous t'accueillerons avec grand plaisir.

En espérant faire ta connaissance très bientôt,
Les fans canadiens français

---

Hi and welcome to the official French Canadian Forum!
We have a brand new English part on our forum for the Canadian fans who lost their forum. I know it might not feel like ''home'' but I hope that you'll have fun with us here:)



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [concours] Mon frère, mon âme soeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icy
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 2385
Age : 30
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: [concours] Mon frère, mon âme soeur   Février 9th 2010, 10:01 pm

Voici mon texte pour le concours et, par la même occasion, ma première fanfiction. J'espère que vous aimerez. Si c'est le cas, je vais peut-être me forcer à finir mon autre fanfiction et la mettre en ligne un jour. Bonne lecture!

Citation :
Ça n’aurait pas dû se produire. Me voilà désormais seul. Comment vais-je pouvoir continuer ma vie? Je regrette tellement ce que je lui avais dit. Maintenant, il est trop tard pour réparer mon erreur. Mon âme est déchirée et j’ai perdu la moitié de ma personne. Tout ça à cause d’une fille. C’est arrivé il y a cinq jours. Nous étions chez nous après une longue journée de travail. J’étais bien installé dans le salon devant la télévision lorsqu’il vint me parler.

Ça faisait environ sept mois qu’il sortait avec cette fille nommée Sandrine. Il n’avait jamais cru à l’amour contrairement à moi. Or, dès qu’il l’avait vue la première fois, à une fête chez Georg, il avait eu le coup de foudre. Il avait fini par sortir avec elle et à former un couple. Les paparazzis appréciaient les prendre en photo. Un couple qui semblait si heureux, si parfait. Moi, je détestais Sandrine. Je la tenais responsable de me voler mon âme sœur. Il me laissait de plus en plus souvent tout seul pour passer du temps avec elle. Pourtant, j’avais passé ma vie avec lui. J’étais jaloux de Sandrine.

Lorsqu’il vint me parler ce soir la, c’était pour m’annoncer qu’il allait déménager sans moi. Il avait pris la décision d’aller vivre avec Sandrine. Ce déménagement devait avoir lieu une semaine plus tard. Ce fut la goutte qui fit déborder le vase. Cette fille allait me voler pour de bon la personne qui comptait le plus pour moi. Ce déménagement allait sûrement achever notre relation. J’étais bouleversé et la colère monta en moi. Il ne pouvait pas me laisser tout seul ici. Alors, j’éclatai et lui dis qu’il était méchant de partir comme ça. Même si nous allons encore se voir à cause du groupe et de nos obligations familiales, il m’avait promis de ne jamais me laisser seul, que nous vivrions pour toujours ensemble. Nous étions inséparables… jusqu’au moment où Sandrine est arrivée dans le décor.

Évidemment, il s’est fâché à son tour. S’il ne me l’avait pas dit plus tôt à propos du déménagement, c’était parce qu’il se doutait de la manière que j’allais réagir. Je n’avais pas le droit de l’obliger à rester avec moi, qu’il avait le droit de faire sa vie. Il a fini par me traiter d’égoïste qui cherchait toujours à avoir l’attention de tout le monde. La tension a escaladé pendant encore quelques minutes entre nous. Puis, il a pris son manteau et il est sorti de la maison en claquant la porte. Par la fenêtre givrée du salon, je le vis déneiger son véhicule rapidement, pour ensuite quitter. J’imagine qu’il devait se diriger vers l’autoroute pour se rendre encore chez Sandrine.

Je passai le restant de la soirée seul dans le salon. Je jetai quelques fois des coups d’œil par la fenêtre en espérant de peut-être le voir de retour. Malheureusement, tout ce que je voyais c’était les traces laissées par son véhicule dans la neige. Plus la soirée avançait, plus la météo était mauvaise. Les quelques flocons de neige qui avaient tombé au moment où il est parti s’étaient transformés en du verglas. Finalement, peut-être avait-il raison. Je ne pouvais pas l’empêcher de vivre sa vie, comme j’allais devoir le faire moi-même un jour ou l’autre. Je devais m’y attendre que nous allions finir par nous séparer, mais j’avais toujours voulu ne pas voir ce jour. J’aurais voulu lui dire tout ça, mais il était parti et il ne répondait pas à son cellulaire. Je fini par m’endormir aux petites heures du matin sans nouvelles de lui.

Quelques heures plus tard, quelqu’un sonna à l’entrée. Je regardai par la fenêtre. Il y avait une voiture de police garée dans la rue juste en face de chez moi. Je vis finalement deux policiers qui se tenaient près de l’entrée de ma maison. J’allai ouvrir la porte pour savoir ce qu’ils me voulaient. C’est à ce moment qu’ils m’apprirent la terrible nouvelle. Je croyais au début qu’on me faisait une blague à la Punk’D, mais lorsque j’ai vu ma mère arriver chez moi une trentaine de minutes plus tard en larmes, j’ai compris que c’était vrai.

Il était parti pour de bon. À cause du verglas et roulant à très grande vitesse sur l’autoroute, il avait fini par perdre le contrôle de son véhicule dans une courbe. Il a ensuite englouti sa voiture dans un lampadaire, directement sur le côté conducteur. Il était encore vivant, bien qu’inconscient, lors de l’arrivée des ambulanciers, mais il est mort suite à ses blessures à son arrivée à l’hôpital.

Je passai une bonne partie du restant de la journée à essayer de me changer les idées, mais comment faire lorsque les paparazzis font le pied de grue devant la maison et que le téléphone n’arrête pas de sonner, principalement pour des demandes d’entrevue. En plus, tout ce que je vois dans la maison me renvoie à un souvenir de lui. Georg et Gustav avaient fini par arriver, non sans difficulté en raison de la présence des paparazzis dans la rue, chez moi. Ils ne voulaient pas me laisser seul dans une situation pareille, mais, d’un autre côté, ils étaient aussi affligés que moi. Après tout, nous faisions tous partie du même groupe depuis au moins dix ans.

Le soir, Georg et Gustav avaient décidé de rester pour la nuit chez moi, comme dans le bon vieux temps. C’est-à-dire, celui où tout était plus simple, où nous avions du plaisir à être tous ensemble sans que quelqu’un vienne tout ruiner juste pour nous prendre en photo ou demander un autographe. Tout ce passé était révolu. J’aurais voulu que mes deux amis partent, mais, en même temps, je n’avais plus le courage pour faire quoi que ce soit et j’avais besoin plus que d’habitude de compagnie.

Nous nous sentions tellement triste sans lui. La soirée a été longue, mais le lendemain, dans un ultime but de me remettre un sourire sur le visage, Gustav attrapa la guitare de mon défunt frère et tenta de faire une imitation de lui. Au début, je n’étais pas très content qu’il ose toucher à la guitare, mais, j’avoue que Gustav savait réussir ses numéros lorsqu’il décidait, bien que rarement, qu’il allait faire un fou de lui pour nous faire rire. Il avait réussi à me tirer un peu en dehors de la souffrance du deuil. Toutefois, à le voir avec la guitare à improviser n’importe quoi…

C’est alors qu’il me vint à l’esprit une idée. Je n’avais jamais fait ça avec Georg et Gustav, mais je pouvais tenter l’expérience. Je n’avais jamais écrit de chanson avec eux, je l’avais toujours fait avec mon frère. J’écrivais les paroles et lui créait les harmonies. Maintenant qu’il n’était plus là, je ne m’étais jamais rendu compte auparavant que nous aurions pu donner une chance à nos deux amis de composer avec nous. Ils s’étaient faits presque toujours imposer les chansons lors des enregistrements des albums. Pourtant, eux aussi avaient sûrement quelque chose à dire en chanson. Peu importe, nous nous mîmes au travail dans les jours suivant. De plus, je finis par pardonner à Sandrine. Après lui avoir parlé au téléphone après l’accident, je compris à quel point elle avait aimé mon frère.

Aujourd’hui, nous lui rendons un dernier hommage devant toute cette foule rassemblée pour les funérailles. Étant donné qu’il nous manquait un guitariste, mon beau-père avait accepté de jouer avec nous la chanson que Georg, Gustav et moi avions écrite pour Tom. Il fallait que nous disions adieu à notre ami, le guitariste de Tokio Hotel et à mon frère, mon âme sœur.

Cher Tom, sache que ton petit frère ne t’en veut pas d’avoir voulu aller vivre ta vie, mais il restera toujours une partie de toi en moi.Tu es mon frère, mon jumeau et, par-dessus tout, mon âme sœur.
Bill.

(1310 mots)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
All.He.Sun
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 8534
Age : 23
Localisation : Québec.
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: [concours] Mon frère, mon âme soeur   Février 10th 2010, 7:18 pm

Magnifique !

J'espère qu'on aura la chance de lire d'autres écrits de ta part, car tu écris très bien.

_________________
Aly*
......................................
Liberté.
Car la vie nous amène à changer,
mais elle nous rappelle toujours de ne pas oublier nos origines.

......................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
--Lauue--
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 2093
Age : 22
Localisation : Here in the HeartLand
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: [concours] Mon frère, mon âme soeur   Février 12th 2010, 6:01 am

Whoaaa.
Comme premier texte dans le genre, m'a te dire que tu n'as pas manqué ton coup.
J'ai beaucoup apprécié, voir aimé.
Bonne chance!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.HexaStud.skyrock.com
Icy
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 2385
Age : 30
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: [concours] Mon frère, mon âme soeur   Février 12th 2010, 11:55 pm

Merci de vos commentaires. C'est apprécié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagdaLand
The Power Member
The Power Member


Féminin Nombre de messages : 6229
Age : 22
Localisation : Chez moi, je suis un ermite.
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: [concours] Mon frère, mon âme soeur   Février 13th 2010, 7:46 pm

J'ai du me reprendre a 2 reprise pour ecrire un commentaire avec du sense tellement je pleurais.
Ton OS est tellement beau et touchant.
C'est peut-etre ton premier ecrit de TH mais c'est vraiment une super histoire!
C'est bien ecrit,vraiment.
Bonne chance pour le concours!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [concours] Mon frère, mon âme soeur   Aujourd'hui à 11:48 am

Revenir en haut Aller en bas
 
[concours] Mon frère, mon âme soeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enrique bientôt grand frère !!
» Un frère, un ami
» décès du frère jumeau d'emmanuel moire
» Les gladiateurs
» [Fic] Un triste passée, un heureux présent...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Officiel Canadien Français de Tokio Hotel. ::  :: Fans fictions :: + Fanfictions terminées-
Sauter vers: