Forum Officiel Canadien Français de Tokio Hotel.
Bonjour à toi, fan de Tokio Hotel!
Si tu cherches un endroit où tu pourras discuter de ton groupe préféré avec les personnes les plus extras, tu es à la bonne place! Inscris-toi dès maintenant et nous t'accueillerons avec grand plaisir.

En espérant faire ta connaissance très bientôt,
Les fans canadiens français

---

Hi and welcome to the official French Canadian Forum!
We have a brand new English part on our forum for the Canadian fans who lost their forum. I know it might not feel like ''home'' but I hope that you'll have fun with us here:)



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Magazine]GQ en allemagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juliemtlfan_TH
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 2022
Age : 24
Localisation : Montréal,toujours amoureuse de Bill Kaulitz!et attend le concert de TH (encore)!!Dans les bras de mon beau Justin
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: [Magazine]GQ en allemagne   Janvier 10th 2010, 11:56 pm

Bill et Tom sont dans le nouveau numéro de GQ en Allemagne.



Le texte signifie :

« Maintenant aussi pour les adultes…. Tokio Hotel. Pourquoi vous devriez prendre ces super jumeaux très au sérieux dès maintenant ! »

« Nous somme comme une seule personne avec 4 oreilles … »

Le magasine sera disponible en allemand dès jeudi ,

'' et je cherche en ce moment un moyen d’obtenir quelques copies que nous distribuerons dans le fanclub.'' thcanada.com

Source :[url] www.thcanada.com[/url][u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anyway.'
Accro


Féminin Nombre de messages : 575
Age : 21
Localisation : Granby
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: [Magazine]GQ en allemagne   Janvier 11th 2010, 1:32 am

Il était sortit ça a propos de ce shoot il y a quelques mois.. OMG.


Source : THSekunde

Le genoux de Tom sur l'entre-jambe de Bill.. ? J'ai hâte de voir ce que ça donne XD

*se remet pas de la photo*
J'crois bien que c'est la première fois que Bill me fait de l'effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aliensxoxovampire.tumblr.com/
kasspouete
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 5852
Age : 25
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: [Magazine]GQ en allemagne   Janvier 11th 2010, 1:46 am

C'est parceque cette photo est surement dans mon top 10 des photos que je préfère de Bill!

_________________
Moi et Tom on va se marier! Be jealous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kasspouete.wordpress.com/
th-bill-kaulitz
The Power Member
The Power Member


Féminin Nombre de messages : 5432
Age : 24
Localisation : avec Phélix regarde linterview que jai fait avec Jow et pense fort fort a sa star(Jow)
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: [Magazine]GQ en allemagne   Janvier 11th 2010, 6:38 pm

Tokio Hotel en exclusivité – maintenant aussi pour les adultes. Avec également : le test de personnalité de GQ, le style parfait pour moins de 500€, des skioutfits [ ?] et un sujet sur les dons de sperme, le nouveau grand business.

Les idoles des adolescents originaires de Magdebourg et dont on se moque souvent sont désormais des stars mondiales. GQ explique pourquoi il faut maintenant prendre au sérieux les supers jumeaux Bill et Tom Kaulitz. En complément du magazine, pourront être visualisés ici à partir du mercredi 13 janvier sur GQ.com les photos du shooting exclusif et une vidéo 'behind the scenes' avec Tokio Hotel. En plus des frères Kaulitz, GQ a aussi rencontré le solitaire Bushido pour parler de son nouveau film. Et dans le grand test de personnalité de GQ vous pourrez découvrir si vous êtes plutôt un solitaire ou plutôt du genre à jouer en groupe.

En outre, dans le numéro de février, GQ consacre un article au nouveau grand business des dons de sperme, et répond ainsi à la question suivante : pourquoi devons-nous embrasser ? Vous trouverez également des skioutfits branchés et des conseils pour adopter le style parfait avec un budget de moins de 500€. Le numéro de février de GQ sera disponible dans les kiosques à partir du 14 janvier !


Traduction de Leben pour A-TH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.th-bill-kaulitz.skyrock.com
MimiKaulitz
Dieu/Déesse TH
Dieu/Déesse TH


Féminin Nombre de messages : 8669
Age : 21
Localisation : Là où l'impossible ne l'est pas
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: [Magazine]GQ en allemagne   Janvier 11th 2010, 10:17 pm

Je veux le magazine si quelqu'un peut le commander, faite moi signe, merc.i Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miimikaulitz.skyrock.com
kasspouete
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 5852
Age : 25
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: [Magazine]GQ en allemagne   Janvier 13th 2010, 9:53 pm

L'interview en anglais

Spoiler:
 

_________________
Moi et Tom on va se marier! Be jealous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kasspouete.wordpress.com/
th-bill-kaulitz
The Power Member
The Power Member


Féminin Nombre de messages : 5432
Age : 24
Localisation : avec Phélix regarde linterview que jai fait avec Jow et pense fort fort a sa star(Jow)
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: [Magazine]GQ en allemagne   Janvier 13th 2010, 10:47 pm

merci beaucoup kasspouete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.th-bill-kaulitz.skyrock.com
Full TH Fan
Nouveau


Féminin Nombre de messages : 39
Age : 56
Localisation : Boucherville
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: [Magazine]GQ en allemagne   Janvier 13th 2010, 11:37 pm

Wow c'est une belle entrevue ca!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
th-bill-kaulitz
The Power Member
The Power Member


Féminin Nombre de messages : 5432
Age : 24
Localisation : avec Phélix regarde linterview que jai fait avec Jow et pense fort fort a sa star(Jow)
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: [Magazine]GQ en allemagne   Janvier 14th 2010, 2:27 am



Traduction 3ème Scan

Quand les Tokio Hotel commenceront le 22 février la super première partie de la tournée « Welcome To Humanoid City », les concerts auront lieu dans les salles de Moscou, Barcelone, Paris, Rom – et (d’abord) seulement deux rendez-vous allemands, à Oberhausen et à Hambourg (le 26 février et le 28 février). Un indice prouvant que les amis d’enfance originaires de Magdebourg sont depuis longtemps de vraies stars planétaires, avec leur glam-rock mélancolique et métallique. Comment Tokio Hotel se veulent originaux dans leur style ainsi que créatifs dans un monde qui doit encore apprendre le respect, c’est ce que nous expliquent les jumeaux de 20 ans Bill (chant) et Tom Kaulitz (guitare) après le photoshoot spectaculaire pour GQ à Hambourg.

Bill et Tom Kaulitz, nous avons pris rendez-vous avec vous sans vos deux collègues du groupe Gustav Schäfer et Georg Listing. Sont-ils vexés ?

Tom : Au contraire. Ils disent merci et vous saluent.
Bill : Quand il s’agit de Gustav et Georg, ils ne veulent que faire de la basse et de la batterie dans Tokio Hotel, et ne veulent pas se mêler du reste.

Y a-t-il alors une cassure qui se forme dans le groupe ?

Bill : Pas du tout. Depuis le début, ça a toujours été à peu près pareil : tout le bazar avec les photos, les interviews et les tapis rouge, ils préfèrent nous le laisser à nous deux. Six ou sept ans auparavant, il n’y avait certes que des journalistes de petits magasines locaux qui voulaient nous parler, mais même à cette époque, c’est le plus souvent Tom et moi qui présentions le groupe.

Vos deux collègues habitent encore à Magdebourg. En revanche, vous avez déménagé à Hambourg depuis déjà cinq ans.

Bill : Pendant notre première production en studio, Gustav et Georg ont aussi habité ici, mais ils sont ensuite vite repartis. Pour être honnête : je n’arrive vraiment pas à comprendre pourquoi ils ont fait ça. Mais peut-être que Tom et moi sommes aussi des cas spéciaux. L’enfance fut une période contraignante pour nous. Aller à l’école dans un village vers Magdebourg, ce fut vraiment l’horreur. Nous étions vraiment heureux de sortir de là.

On peut retrouver sur Internet beaucoup de photos de vous prises quand vous étiez jeunes. Cette enfance embarrassante n’est-elle pas privée ? Comment ces photos sont-elles arrivées jusqu’ici ?

Bill : Quelques unes ont été publiées par nos anciens camarades de classe. Il y en a d’autres que nous avons-nous-mêmes donné à la presse : des photos de nous quand nous étions des bébés et des enfants, ainsi que des photos de nos premières performances sur scène, quand Tokio Hotel s’appelait encore Devilish.

Vous n’avez plus besoin d’albums photo – vous pouvez retrouver tous vos souvenirs avec Google.

Bill : L’autre jour, nous avons décidé de prendre enfin plus de photos. Nous voyageons dans de si belles villes, nous vivons tellement de choses qu’on devrait immortaliser… Ensuite, nous avons remarqué : nous n’en avons pas besoin ! Parce que nous avons toujours un caméraman avec nous. Nous avons abandonné les photos privées.

Traduction de Hollywood. pour A-TH.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.th-bill-kaulitz.skyrock.com
kasspouete
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 5852
Age : 25
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: [Magazine]GQ en allemagne   Janvier 15th 2010, 2:37 am

Le photo en plus gros de Bill en plus gros
http://gallery.tokiohotelnetwork.com/displayimage.php?pid=8064&fullsize=1

_________________
Moi et Tom on va se marier! Be jealous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kasspouete.wordpress.com/
Juliemtlfan_TH
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 2022
Age : 24
Localisation : Montréal,toujours amoureuse de Bill Kaulitz!et attend le concert de TH (encore)!!Dans les bras de mon beau Justin
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [Magazine]GQ en allemagne   Janvier 15th 2010, 5:12 pm

Interview pour GQ 2/2010.


Quand les Tokio Hotel commenceront le 22 février la super première partie de la tournée « Welcome To Humanoid City », les concerts auront lieu dans les salles de Moscou, Barcelone, Paris, Rom – et (d'abord) seulement deux rendez-vous allemands, à Oberhausen et à Hambourg (le 26 février et le 28 février). Un indice prouvant que les amis d'enfance originaires de Magdebourg sont depuis longtemps de vraies stars planétaires, avec leur glam-rock mélancolique et métallique. Comment Tokio Hotel se veulent originaux dans leur style ainsi que créatifs dans un monde qui doit encore apprendre le respect, c'est ce que nous expliquent les jumeaux de 20 ans Bill (chant) et Tom Kaulitz (guitare) après le photoshoot spectaculaire pour GQ à Hambourg.

Bill et Tom Kaulitz, nous avons pris rendez-vous avec vous sans vos deux collègues du groupe Gustav Schäfer et Georg Listing. Sont-ils vexés ?

Tom : Au contraire. Ils disent merci et vous saluent.
Bill : Quand il s'agit de Gustav et Georg, ils ne veulent que faire de la basse et de la batterie dans Tokio Hotel, et ne veulent pas se mêler du reste.

Y a-t-il alors une cassure qui se forme dans le groupe ?

Bill : Pas du tout. Depuis le début, ça a toujours été à peu près pareil : tout le bazar avec les photos, les interviews et les tapis rouge, ils préfèrent nous le laisser à nous deux. Six ou sept ans auparavant, il n'y avait certes que des journalistes de petits magasines locaux qui voulaient nous parler, mais même à cette époque, c'est le plus souvent Tom et moi qui présentions le groupe.

Vos deux collègues habitent encore à Magdebourg. En revanche, vous avez déménagé à Hambourg depuis déjà cinq ans.

Bill : Pendant notre première production en studio, Gustav et Georg ont aussi habité ici, mais ils sont ensuite vite repartis. Pour être honnête : je n'arrive vraiment pas à comprendre pourquoi ils ont fait ça. Mais peut-être que Tom et moi sommes aussi des cas spéciaux. L'enfance fut une période contraignante pour nous. Aller à l'école dans un village vers Magdebourg, ce fut vraiment l'horreur. Nous étions vraiment heureux de sortir de là.

On peut retrouver sur Internet beaucoup de photos de vous prises quand vous étiez jeunes. Cette enfance embarrassante n'est-elle pas privée ? Comment ces photos sont-elles arrivées jusqu'ici ?

Bill : Quelques unes ont été publiées par nos anciens camarades de classe. Il y en a d'autres que nous avons-nous-mêmes donné à la presse : des photos de nous quand nous étions des bébés et des enfants, ainsi que des photos de nos premières performances sur scène, quand Tokio Hotel s'appelait encore Devilish.

Vous n'avez plus besoin d'albums photo – vous pouvez retrouver tous vos souvenirs avec Google.

Bill : L'autre jour, nous avons décidé de prendre enfin plus de photos. Nous voyageons dans de si belles villes, nous vivons tellement de choses qu'on devrait immortaliser... Ensuite, nous avons remarqué : nous n'en avons pas besoin ! Parce que nous avons toujours un caméraman avec nous. Nous avons abandonné les photos privées.

Pour beaucoup d'autres jeunes groupes pop allemands, la fête s'est terminée après seulement une petite saison. En revanche, les Tokio Hotel sont un succès mondial avec des MTV Awards gagnés, des tournées sold-out en Europe, et des titres au sommet des charts aux États-Unis. Pour répondre à cette exigence : doit-on décider de vivre une vie rigoureusement publique ?

Bill : Tom et moi avons effectivement eu à prendre cette décision. Avec tous les côtés négatifs – mais nous avons appris à continuer avec. Cela devient en revanche grave quand les gens entrent dans la vie de personnes qui n'en n'ont pas envie : les parents, les proches, les amis. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour les protéger de la curiosité publique. Mais quand on porte le nom Kaulitz, il est aujourd'hui difficile de mener une vie normale.

Être une popstar, même si pour ça vous devez sacrifier cette vie normale – quand exactement avez-vous opté pour ce choix ?

Bill : Déjà à 15 ans. C'est à ce moment qu'est sorti notre premier single « Durch den Monsun ». Quand il a commencé à être joué partout, c'était vraiment génial. C'est ensuite qu'est arrivé le revers de la médaille...
Tom : ... et nous avons été confrontés à tout l'emploi du temps !
Bill : Les premières histoires dans la presse étaient déjà arrivées plus tôt. Et alors que notre chanson tournait dans les radios et que nous étions plus demandés, nous nous sommes demandés : qu'est-ce c'est en réalité ? Dans quoi nous laissons nous entraîner ? Je laissais par exemple un verre quelque part – on pouvait le jour suivant le retrouver en vente sur eBay. De telles expériences sont cependant une bonne école. Nous avons commencé tôt, et c'est pourquoi nous avons aussi appris tôt. Tokio Hotel n'est pas un métier, mais plutôt toute notre vie. En dehors de ça, il ne reste presque rien, seulement la première crise familiale. Pour cette année pendant laquelle nous avons produit notre nouvel album, nous avons bien fait attention à ne pas être dans la presse. Ça n'a bien sûr pas marché.
Tom : Il n'y a aucun bouton que l'on peut presser pour tout arrêter. Pas de vacances.

Y a-t-il eu au moins une bévue qui valait la peine de s'exciter ? Par exemple la pochette de l'album qui n'était pas de la bonne couleur, ou alors quelque chose du même genre ?

Tom : (respire profondément) Ce serait vraiment une catastrophe. Je me serais vraiment énervé dans ce cas.
Bill : Si c'était arrivé, je ne pourrais plus dormir tranquille pendant tout le reste de l'année... Mais j'ai un exemple : quelques chansons de notre dernier album « Humanoid » ont été mises illégalement sur Internet, trois mois avant la sortie de l'album. J'ai eu du mal à croire que quelqu'un ait pu nous voler notre art, dans lequel nous avions mis tellement de temps et d'énergie.

Un problème qui arrive de plus en plus en ce moment. Comment avez-vous réagi ?

Bill : Nous n'avons plus donné de musique à la maison de disque après ça. Là-bas, elle est probablement tombée entre de mauvaises mains. Avant, nous étions déjà prudents, mais nous avons appris d'autres choses avec cette histoire.
Tom : Tout doit rester dans le plus petit cercle possible. A un niveau du business, il y a tellement de gens impliqués dans Tokio Hotel : le label allemand, le label français, Interscope aux États-Unis, et, et, et. Il y a un nombre impressionnant de personnes que l'on ne peut pas contrôler.

Si la musique est un sujet si émotionnel, le groupe ne met-il pas en danger l'amour entre frères ?

Tom : On pourrait le voir ainsi. Théoriquement. Nous avons tous les deux le défaut d'avoir tendance à se concentrer sur les aspects négatifs des choses. S'il n'y a qu'un mauvais message, alors nous oublions les 20 autres bons messages que nous avons reçus avant. Les mauvaises nouvelles vous font améliorer la situation. Vous ne pouvez que rebondir vers des choses positives.
Bill : C'est la chose typique des jumeaux. Quand je suis content, Tom a 10000 choses à l'esprit. Et vice-versa. Le fait que nous puissions nous asseoir l'un à côté de l'autre sur un canapé, tous les deux détendus, n'arrive qu'une fois par an.
Tom : En fait, je pense que ce n'est pas arrivé durant ces cinq dernières années.

C'est comme si on pouvait l'entendre dans votre musique. Les jeunes groupes sonnent généralement légers, moins sombres et ils vendent des choses – les chansons de Tokio Hotel ont toujours été étonnamment sombres, sérieuses, et sans naïveté enfantine. Comment deux personnes têtues comme vous l'êtes peuvent s'entendre sur un style musical ?

Bill : Bonne question. En privé, nous ne faisons que nous battre à propos de musique. Il n'écoute que du hip-hop, et j'écoute tout genre de musique. Nous ne pouvons pas nous entendre l'un et l'autre.
Tom : Quand nous avons commencé, c'était très facile. Nous n'avions pas le choix ! Nous ne nous sommes jamais assis pour parler du genre : sonnons comme tel ou tel groupe. Nous étions limités. Nous ne faisions que ce dont nous étions capable. C'est intéressant de voir comment ce style unique qui en a découlé a duré jusqu'à aujourd'hui. Il y a un fil conducteur pour nos travaux, une ligne claire.

Quand on vous voit, aujourd'hui – Bill, le glamour qui ressemble à un extraterrestre, et Tom, celui qui s'habille plutôt streetstyle – on ne penserait jamais que vous êtes jumeaux. Quand avez-vous commencé à vous développer dans des directions différentes ?

Bill : C'est compliqué à expliquer. Nous voulions juste sortir de l'ombre de l'autre sur certains points. Sortir de cette existence ennuyeuse de jumeaux publics. Imaginez ça. A l'école, c'était toujours : les jumeaux par-ci, les jumeaux par-là... D'un autre côté, je pense que c'est naturel que chacun se soit développé avec sa propre personnalité. Que nous fassions tout ensemble, mais pas n'importe comment.
Tom : J'expliquerais ça ainsi. Tout ce qu'un humain complet porte en lui, nous l'avons partagé sur nous deux. Chacun a choisi sa partie et s'est spécialisé dans son domaine. Bill est plus le garçon créatif, je suis plutôt du côté du business. Si vous additionnez les deux, nous sommes une personne, un humain. Il est juste plus varié.

Cela veut-il aussi dire que vous n'avez jamais été rivaux durant toutes ces années ?

Bill : Nous n'avons jamais pensé à qui était le fils préféré et qui était la brebis galeuse. Nous formions toujours une équipe. Comme je l'ai dit, nous nous sommes libérés à 15 ans, nous gagnons notre propre argent. Nous n'avions pas le temps pour les enfantillages – tout a commencé très tôt. Parfois, j'ai l'impression que ma vie et celle de Tom sont passées deux fois plus vite, parce que chacun a enseigné à l'autre ce qu'il avait appris. Les vrais jumeaux grandissent plus vite, parce qu'ils partagent tout. Leurs expériences aussi.

Comme un humain avec quatre oreilles.

Tom et Bill : Exactement !
Tom : Un enfant unique ne vit tout qu'une seule fois, il n'a qu'un seul point de vue. Nous avons toujours tout partagé. A tous les niveaux.
Bill : Notre mère nous disait toujours qu'une fois qu'elle éteignait les lumières de notre chambre le soir, il n'était pas question que nous restions éveillés une heure de plus à parler et discuter. D'une certaine manière, c'est encore ça.

Avez-vous dit à votre mère : quand nous serons adultes, nous t'achèterons une Cadillac !

Bill : Pas vraiment, mais nous avons toujours voulu être indépendant avec notre argent de poche. Nous avons toujours économisé pour des vêtements, des portables, et des choses comme ça. Avoir des responsabilités n'était pas quelque chose d'horrible pour nous. Je me sentais déjà mieux à 15 ans, quand j'ai su que je pourrais payer mon propre loyer et remplir mon frigidaire.

Avez-vous déjà désiré un autre frère ou une sœur ?

Bill : Non, pas vraiment.
Tom : Ça aurait vraiment été dur pour le nouveau bébé. Nous avons toujours eu un lien très fort – les étrangers ne rentrent jamais dedans à 100 %. Pas même les frères et sœurs que nous aurions pu avoir.
Bill : Ça aurait peut-être marché s'il n'y avait qu'un an et demi d'écart, mais biologiquement, ce n'est pas vraiment possible. (Rires.)

Que serait-il arrivé si seulement l'un de vous deux était devenu célèbre ? Auriez-vous pu tout de même rester des jumeaux inséparables ?

Tom : Je pense que oui ! Ça se serait peut-être développé dans d'autres directions, au début. L'un serait devenu musicien et l'autre serait allé à l'université. Mais si un seul de nous deux était devenu vraiment célèbre, alors il aurait entraîné l'autre avec lui. Bill m'aurait nommé manager. Ou si j'avais étudié le design industriel, je l'aurais embauché.
Bill : Pas de rumeurs après ça, s'il vous plaît. Ce que je vais dire est plutôt un mélange de pensées. Mais si j'avais dû chanter autre part, pas dans Tokio Hotel, je n'aurais jamais pu le faire sans Tom. Même si j'étais seul sur une photo, j'aurais eu besoin de lui derrière moi et j'aurais besoin qu'il me soutienne avec des mots et des gestes. Nous ne travaillons pas correctement quand nous sommes seuls, séparés l'un de l'autre.

Traduction de Hollywood pour A-TH.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MimiKaulitz
Dieu/Déesse TH
Dieu/Déesse TH


Féminin Nombre de messages : 8669
Age : 21
Localisation : Là où l'impossible ne l'est pas
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: [Magazine]GQ en allemagne   Janvier 15th 2010, 10:21 pm

J'adore l'entrevue. Je n'ai jamais vue une question par rapport aux frères et soeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miimikaulitz.skyrock.com
--Lauue--
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 2093
Age : 22
Localisation : Here in the HeartLand
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: [Magazine]GQ en allemagne   Janvier 15th 2010, 11:39 pm

Merci beaucoup pour cette entrevue ^^
Elle est très sérieuse, adulte et avec de nouvelles questions.
J'apprécie grandement..!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.HexaStud.skyrock.com
Stl
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 3486
Age : 22
Localisation : Perdue dans mes pensées =)
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: [Magazine]GQ en allemagne   Janvier 16th 2010, 2:48 am

L'entrevue était très intéressante.
Questions pertinentes, réponses élaborées, sujets sérieux... Ça fait du bien!

Mon Dieu, la photo où Tom est entre les jambes de Bill... u_U"

Merci pour les scans et l'entrevue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Magazine]GQ en allemagne   Aujourd'hui à 2:32 pm

Revenir en haut Aller en bas
 
[Magazine]GQ en allemagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Magazine] Popcorn n° 3/12 (Allemagne)
» [BRAVO LEGENDS] Le magazine sortira une édition spéciale ! (+ UP en vente sur MichaelMania-e.net p.7)
» [Magazine] Popcorn - n° 13/2012 (Allemagne)
» 05 juillet 2012 - Jared dans Bravo magazine, Allemagne
» [TV Allemagne] Le groupe aux émissions "Schlag den Raab" et "Wetten, dass..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Officiel Canadien Français de Tokio Hotel. ::  :: Magazines :: Autres-
Sauter vers: