Forum Officiel Canadien Français de Tokio Hotel.
Bonjour à toi, fan de Tokio Hotel!
Si tu cherches un endroit où tu pourras discuter de ton groupe préféré avec les personnes les plus extras, tu es à la bonne place! Inscris-toi dès maintenant et nous t'accueillerons avec grand plaisir.

En espérant faire ta connaissance très bientôt,
Les fans canadiens français

---

Hi and welcome to the official French Canadian Forum!
We have a brand new English part on our forum for the Canadian fans who lost their forum. I know it might not feel like ''home'' but I hope that you'll have fun with us here:)



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Steph.
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 5067
Age : 21
Localisation : Barcelona
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Juin 5th 2009, 7:26 pm

onhh ^^

j'ai hâte à la suite !

_________________

.The World is a book, and those who do not travel read only a page. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stl
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 3486
Age : 22
Localisation : Perdue dans mes pensées =)
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Juin 6th 2009, 12:41 am

Adorable. ^^
Suite, c'est vraiment bon! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimmygirly
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 2916
Age : 22
Localisation : Là où le temps n'existe pas ...
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Juillet 3rd 2009, 3:22 pm

Chapitre 13

Trahison!



Il était presque 18h30 et Heilig n’avait pas de nouvelle de Karl. Décidemment, celui-ci était pris et ne pouvais pas la voir. Heureusement qu’il avait prévu un petit quelque chose pour ne pas qu’elle pense qu’il l’avait oubliée. Dans sa chambre, Heilig n’en pouvant plus d’attendre, ramassa ses bagages déjà près et sortie pour la dernière fois de cette chambre d’hôtel. En refermant la porte, elle constata qu’il y avait une lettre d’accrocher dessus. Il était écrit :

Pour Heilig,
Remember To me you'll be forever sacred

Finalement, Karl ne m’avait pas oubliée. Avec appréhension, j’ouvris la lettre.

Chère Heilig,

Les instants qu’on a passés ensemble nous ont tant rapprochés. Chez toi, j’ai reconnu exactement tout ce que j’aime chez une personne. Même si tu n’es pas celle qui m’est destiné, je crois que tu es mon âme sœur. Ensemble, nous ne sommes pas deux, mais un. Malgré le court laps de temps que l’on a passé ensemble, tu es de celle qui a apporté le plus de bonheur dans ma vie. Et Dieu seul sait combien j’en avais de besoin en ce moment. Cette séparation me laisse avec une boule au fond de la gorge, ton amitié va tellement me manquer. Ton sourire, ton rire, tes manies, ton accent! Oui, tout cela va énormément me manquer. Si je pourrais, je t’emmènerais avec moi, mais je ne pense pas que ton oncle serait d’accord et mon manager non plus. Quoi que je pourrais bien faire pression…. Regarde, à cause de toi me voilà presque rebelle ! Oui, être avec toi me donne des ailes. Heilig, tu seras toujours sacrée pour moi et je te promets qu’on va se revoir. =) Dans l’enveloppe, tu trouveras une photo de toi et moi pour que jamais tu ne m’oublie.

Ta moitié,
Karl

P.S : Laisse ton numéro de portable sur ma porte.

Wow, ça c’était de la lettre! Et il a dit exactement ce que je ressentais à son égard. Exactement tout. Présentement, je m’en voulais énormément de ne pas avoir écrit un petit quelque chose à Karl…… Je regardai ma montre. Ah, j’avais le temps de lui griffonner une lettre incluant mon portable, mais avant voyons cette photo ! Quand je la découvris, je fus stupéfaite! Non par la photo, mais par le collier où la photo était insérée. Il était magnifique…comme l’amitié entre Karl et moi. Je pris une feuille et écris

Cher Karl,

Ce collier est magnifique, tout comme notre amitié. Dans ce monde mensonger, tu as su me dire la vérité tout au long de notre rencontre et j’apprécie beaucoup la franchise chez quelqu’un. En fait j’apprécie tout chez toi =). C’est à cause de toi si je sourie, c’est toi qui me fais rire. Je ne me lasserai jamais de ta compagnie. C’est avec regret et tristesse que je me sépare de toi, sache que je ne t’oublierais jamais, car tu es la moitié de moi-même. Tu es et tu resteras toujours sacré pour moi.

Je t’aime fort,
Heilig

P.S : Mon phone est 00 52 1 881 35 47 95 1

J’allai accrocher cela sur sa porte et regardai l’heure. Holà là, 18h55 ! J’avais cinq minutes pour arriver en bas. Connaissant Sébastien, il devait déjà être arriver. Je descendis en bas et l’aperçu. Ne contenant pas mes émotions, je lui sautai carrément dans les bras. Sans plus attendre, on sortis de l’hôtel et alla dans sa BMW. Arriver à destination, je me pâmai une fois de plus devant sa belle maison. Pouvais-je appeler cela un maison ? C’était plutôt une villa. Dans la maison, on parla longuement, car j’étais trop excitée pour pouvoir visiter. Mon oncle me révéla rapidement qu’il avait une surprise pour moi. Il dit que cela lui avait coûté la peau des fesses. Curieuse, je voulus en savoir plus. On se dirigea vers une pièce de la maison. Il y avait une scène et une bonne cinquantaine de chaise. Putain, c’était carrément un amphithéâtre! Qu’est ce qu’il faisait avec cela dans sa maison! En tout cas, les rideaux étaient tirés et apparemment il y avait des personnes derrière.

- Bon, je sais que tu adore la musique, alors je t’ai fais un espèce d’éveille musical. J’ai ‘’ loué’’ des musiciens à un ami qui m’en devait une. C’est un des groupes le plus populaire de l’heure, tu vas aimer ! Le chanteur c’est Bill, le guitariste Tom, le basiste Georg, et le batteur Gustav. Et c’est Tokio Hotel.

Quand il dit cela, le rideau se leva, mais il faisait toujours noir et le groupe entonna un super morceau.

- Ça c’est Wo sind eure Hände

-J’adore ! Tout est bien balancé. La voix du chanteur est magnifique…sa me rappelle quelqu’un. J’aimerais bien les voir, que la lumière s’allume!

- La patience est une vertu.

Le deuxième morceau commença. Attendez, j’avais déjà entendu sa! C’était la chanson de Frederic. C’était Heilig. Ce groupe l’avait-il copié ou c’était lui qui les avait copié? Plus la chanson avançait, plus ma tension montait. Et puis, la lumière fut. Après avoir vu qui était sur la scène, je devins livide. Trahison!

-Gustav, pas Karl hein sale menteur!

La musique fut soudainement interrompue. Il se leva de sa batterie et s’avança.

-Heilig?! Mon dieu…Attend, je vais t’expliquer!

-Je veux rien entendre, menteur. Tu m’as mentit sur toute la ligne, c’est sa?! Tu me dégoûtes!

Et je m’en allai….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagdaLand
The Power Member
The Power Member


Féminin Nombre de messages : 6229
Age : 22
Localisation : Chez moi, je suis un ermite.
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Juillet 3rd 2009, 7:50 pm

Oh bin shit!!!!!!!!!
C'était GUSTAV!!!!!!!!
Je suis sur le cul!!!!!!!!!
J'étais certaine que c'était Georg mais moi sa m'arrange que sa soit Gustav c'est mon bébé!!! Very Happy
Je veux une suite!
Je veux savoir ce qui va se passer c'est genre LE gros suspence!!!
J'ai jamais aimé le suspence je veux aller droit au but! XD
Alller mets vite une suite c'est tellement bon et accorcheur je m'en peux plus déjà d'attendre! Tu écris bien tu sais! Tu sais comment garder tes lecteurs comment dire...Accrocher. C'est pas le mots que je cherchais mais sa résume. XD
Aller suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph.
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 5067
Age : 21
Localisation : Barcelona
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Juillet 4th 2009, 2:27 am

ohhh guustav!! =D
j'ai bien hâte de voir ce qui va se passer
merci pour cette suite!


encore, suite! (:

_________________

.The World is a book, and those who do not travel read only a page. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimmygirly
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 2916
Age : 22
Localisation : Là où le temps n'existe pas ...
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Juillet 23rd 2009, 4:13 pm

Merci Steph & Mag ! =D <3
La suite s'en viens, je travaille dessus la !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stl
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 3486
Age : 22
Localisation : Perdue dans mes pensées =)
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Juillet 28th 2009, 12:12 am

Aaaaah, ouiii! =D
Je suis trop contente, c'est Gustav!
Ce chapitre était super. Et les lettres étaient magnifiques. <3
J'ai été surprise par la tournure des évènements. Mais le suspense me tue. xD
Je suis impatiente de lire le prochain chapitre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph.
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 5067
Age : 21
Localisation : Barcelona
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Juillet 28th 2009, 1:14 am

j'ai hâte à la suite =D

_________________

.The World is a book, and those who do not travel read only a page. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagdaLand
The Power Member
The Power Member


Féminin Nombre de messages : 6229
Age : 22
Localisation : Chez moi, je suis un ermite.
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Juillet 28th 2009, 4:12 am

Oh par pitié poste la avant jeudi je pars moi cette journée la!!
Pour 5 jours!!!!
Je veux une suite c'est trop bon.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimmygirly
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 2916
Age : 22
Localisation : Là où le temps n'existe pas ...
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Août 10th 2009, 6:57 pm

Je suis vraiment désoler, j'ai pris un retard considérable. J'espère que cette suite vous plaira! =D



Chapitre 14


Révélation.


J’errai aveugler par la rage dans la maison de mon oncle. Je rentrai dans une chambre et barra la porte. Sitôt fait, je m’effondrai sur le lit en laissant les larmes étouffer ma colère. Très vite mon oreiller s’inonda. Pourquoi? Pourquoi avait-il fallu qu’il gâche notre si belle amitié. Pourquoi m’avait-il mentit ? Pourquoi, pourquoi, pourquoi? Je lui avais ouvert mon cœur et il vient complètement piétiné. Finalement, qu’est ce qui m’avait pris de faire confiance à un inconnu? Allez savoir pourquoi, dès que je l’avais vu, il avait complètement bouleversé ma vie. J’avais cru que c’était une personne à qui j’aurai pu confier ma vie, mais ce n’était qu’un menteur. Pendant tout ce temps, il n’avait même pas été capable de me dire son vrai nom! C’est quoi, je n’étais pas digne de sa confiance ou avait-il quelque chose à me cacher. La colère bouillonnait dans mes tempes. Et je ne devais pas la laissée sortir. Surtout pas. Il me fallait trouver un moment de canaliser cette colère. Je séchai mes larmes, pris une grande inspiration et vit du coin de l’œil l’objet de la délivrance. Un violoncelle. J’adorais la musique, elle me faisait rêver, elle arrivait à me faire oublier mes problèmes. La musique rassemblait les cœurs. Elle incarnait la paix et l’amour. La musique était éternelle. Elle me donnait l’envie d’avancer, elle m’aidait à faire partir la douleur et faisait venir le bonheur dans mon cœur et me faisait sourire. La musique me donnait l’envie de courir contre le vent, de m’envoler, de voyager, de rêver. La musique était pour moi le plus grand héritage de notre humanité et j’espérais qu’elle allait durer encore longtemps. Je m’emparais donc du violoncelle et commençais à jouer. Du violoncelle émanait le chant grave et profond que j’aimais tant. Son son était comme une voix, comme un plainte humaine ou un chant harmonieux selon le contexte triste ou enlevé. Ce son était sublime et à chaque fois, je découvrais, je pleurais, je jubilais.

Quelques instants plus tard, je me sentais beaucoup mieux. La musique m’avait libérée de ma colère. J’étais beaucoup plus calme poser. J’arrêtais de jouer un instant et entendis des pas. Un instant après, on cogna à ma porte. Ils m’avaient sûrement localisé à cause de ma mélodie.

-Heilig ouvre! C’est Ka…Gustav.

J’étais apaisé, mais j’avais toujours mes esprits, et je n’avais pas oublié.

-Tu rêves.

Je l’entendis cogner deux bonnes minutes, puis plus rien. Cela repris cinq minute plus tard.

-Heilig ouvre moi s’il te plait. C’est Bill.

Bill, lui m’avait cacher beaucoup moins de choses que Gustav. Si quelqu’un devais éclairer ma lanterne, ce serait bien lui. Je m’avais vers la porte et lui ouvris. Bien sur, Gustav essaya d’entrer, mais je lui claquai la porte au nez. Je regardai Bill un instant et lui demandai simplement :

-Pourquoi?

- Tu sais, on est un groupe très connu. Tokio Hotel. Des milliers de fans se battent pour aller à nos concerts. Et nous sommes constamment harceler. Chacun de nous à subit des évènement assez traumatisant avec des fans, ou encore des anti. On ne sait plus vraiment à qui faire confiance de nos jours. Je ne l’ai jamais dis au autres membres du groupe, mais j’ai constamment peur d’une attaque. Plus je vois ce que des fans dégénérés font, plus ma peur augmente. Et je sais que dans le fond, je ne suis pas le seul à avoir peur. C’est sûrement pour cela que Gustav nous a imposé de rester plus ou moins anonyme.

-Je comprends, mais au fil du temps, vous avez appris à me connaître. Vous aviez vu que vous pouviez me faire confiance et vous ne m’avez rien dit ! Vous auriez du dire la vérité. Surtout lui.

-Je sais, c’était une erreur de ne rien te dire, mais il voulait prendre des précautions. Quelqu’un a déjà abusé de notre confiance pendant des mois. Et c’est lui qui a écoper le plus quand on a découvert la vérité.

Maintenant, je commençais à comprendre. Peut–être que je m’étais emporté pour rien. Dans le fond, il ne voulait que se protéger soi-même. Cependant, son attitude m’avait beaucoup vexé. Je savais que je devais lui pardonner. Gustav était ma moitié, mon âme sœur. Nous étions liés et malgré ce qu’il allait arriver, j’avais le sentiment qu’il fallait que nous restions liés. J’allai lui pardonner, mais après une petite engueulade tout de même.

-Merci de m’avoir éclairer Bill. Sache que je suis digne de confiance.

-Je le sais. Tu devrais parler à Gustav. Il doit mourir d’angoisse. Bon, j’y vais.

-D’accord. Fais le entrer quand tu partiras.

J’attendis le moment en réfléchissant à ce que j’allais dire. Depuis que Bill m’avait parler, ma colère avait laissé place à de la compassion. La porte s’ouvrit.

-Heilig.

-Gustav.

Et un long moment de silence s’en suivit. Il ne se rompait que lorsque Gustav s’agenouilla devant moi et se mis à chanter LA chanson.



Ich halt mich wach - für dich

Wir schaffens nicht beide - Du weisst es nicht

Ich geb mich jetzt für Dich auf

Mein letzter Wille hilft Dir raus

bevor das Meer unter mir - zerbricht

Ich glaub an Dich



Du wirst für mich - immer heilig sein

Ich sterb - für unsere Unsterblichkeit

Meine Hand - von Anfang an

über Dir - Ich glaub an Dich

Du wirst für mich - immer heilig sein



Du brichst die Kälte - wenn Du sprichst
Mit jedem Hauch von Dir - erlöst Du mich
Wir sehen uns wieder - irgendwann
Atme weiter - wenn Du kannst
Auch wennn das Meer - unter Dir zerbricht
Ich glaub an Dich

Du wirst für mich - immer heilig sein
Ich sterb - für unsere Unsterblichkeit
Meine Hand - von Anfang an
über Dir - Ich glaub an Dich
Du wirst für mich - immer heilig sein


-heilig sein -heilig sein -heilig sein

-heilig sein -heilig sein


Ich schau durchs Meer - und seh Dein Licht - über mir
Ich sinke - Ich sinke - weg von Dir

Schau - mir nicht mehr - hinterher
Glaub an Dich
ich Glaub an Dich

Du wirst für mich - immer heilig sein
Ich sterb - für unsere Unsterblichkeit
Meine Hand - von Anfang an über Dir


- Ich glaub an Dich
Du wirst für mich - immer heilig sein
Du wirst für mich - immer heilig sein




Comment voulait-il que je lui cris dessus après sa? Cette chanson m’envoûtait totalement. Et il le savait, c’était un petit malin Gustav.

-La chanson veut rien dire pour moi. Tu m’as mentit.

-Je sais et je n’aurais pas du.

-Non, tu n’aurais pas du. C’est quoi, je n’étais pas digne de savoir la vérité ?

-Oui, c’est que je voulais seulement m’épargner. Tu ne sais pas ce que cela fait de se faire trahir.

-Si, maintenant je le sais.

-Excuse moi.

-Il va te falloir plus que cela pour que j’accepte tes excuses.

-Je sais. Je ferais ce que tu veux!

-Ah oui?

-Oui.

Je réfléchie un instant et dis la première chose qui me passait par la tête.

-Emmène moi en tournée, non emmène nous en tournée, Sébastien et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagdaLand
The Power Member
The Power Member


Féminin Nombre de messages : 6229
Age : 22
Localisation : Chez moi, je suis un ermite.
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Août 11th 2009, 5:38 pm

Dah!!!
Je veux une suite!! Very Happy
C'est bon ok pis mautadine que j'avais hâte de lire la suite et enfin elle est la!!! Very Happy
Mon dieu saigneur il va devoir dire oui mon gusti!! Very Happy
Aller une suite je suis trop contente .
T'écris bien ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stl
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 3486
Age : 22
Localisation : Perdue dans mes pensées =)
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Août 11th 2009, 5:42 pm

Je suis vraiment contente, j'aime la tournure des évènements!
Suite, suite, suite! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph.
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 5067
Age : 21
Localisation : Barcelona
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Août 14th 2009, 1:32 pm

j'aime ! (:
suite !

_________________

.The World is a book, and those who do not travel read only a page. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimmygirly
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 2916
Age : 22
Localisation : Là où le temps n'existe pas ...
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Octobre 6th 2009, 11:01 pm

Je suis désolée les filles, mais comme vous avez du le remarquer par ma longue absence, je n'ai plus trop d'inspiration, alors je devrais conclure cette fanfiction très prochainement. Merci beaucoup<3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagdaLand
The Power Member
The Power Member


Féminin Nombre de messages : 6229
Age : 22
Localisation : Chez moi, je suis un ermite.
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Octobre 7th 2009, 12:05 am

Oh non!
Bah ok s'correct lala.
Je suis triste d'apprendre ça mais je vais vivre avec ein!
Je suis certaine que tu vas nous revenir un jour avec une super fic de la mort!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimmygirly
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 2916
Age : 22
Localisation : Là où le temps n'existe pas ...
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Novembre 10th 2009, 1:49 am

Bon et bien, j'avais pondu une belle suite, mais ma clé USB à rendu l'âme. Heilig était enregistré dessus. Puisque je n'ai pas le courage de la ré écrire de nouveau. Je vais simplement arrêter cela la et vous remercier de votre fidélité. Je vous aimes ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagdaLand
The Power Member
The Power Member


Féminin Nombre de messages : 6229
Age : 22
Localisation : Chez moi, je suis un ermite.
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Novembre 10th 2009, 10:07 pm

QUOI!!!!!!!!!!!!!!!!!!
NON!!!!
Je suis tellement triste présentement lala en ce moment même en ce 10 Novembre 2009 à 5h3!!!!!
Kim ta fic je l'aimais particulièrement car l'histoire était peu courante et j'aimais ça. Que tu la finisse ainsi me déplait un peu car Heilig méritait une digne fin mais la que tu l'abandonne comme cela je trouve sa un peu triste mais je peux très bien comprendre le fait que tu n'es pas le gout de te retaper l'écriture du dernier chapitre.Fin bref je suis déçu mais je comprend et puis les chapitres que tu as écris de cette Fic étaient tous très bon et je vais en garder un souvenir positif!
J'espère vraiment que tu vas tout de même nous revenir avec une autre FanFiction car j'aime ton style d'écriture et je t'aime toi. 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimmygirly
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 2916
Age : 22
Localisation : Là où le temps n'existe pas ...
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Novembre 11th 2009, 2:10 am

Ouais, je suis vraiment désoler, mais ma USB a coupé court à tout. J'avais une autre fanfic en travail, mais elle aussi je l'ai perdue. De plus j'étais vraiment contente de la fin d'Heilig =$ .Au pire je me donne 2 semaines pour écrire la fin? Sinon on oublie ok ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagdaLand
The Power Member
The Power Member


Féminin Nombre de messages : 6229
Age : 22
Localisation : Chez moi, je suis un ermite.
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Novembre 12th 2009, 1:17 am

Ok!!!!!!!!!! 8D
Mais dis toi que c'est pas grave la si tu veux pas c'est ok anyway je vais en garder un bon souvenir,les autres aussi.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph.
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 5067
Age : 21
Localisation : Barcelona
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Novembre 13th 2009, 1:12 am

gneeeeeeeh D=

j'espère avoir une fin (yn)

_________________

.The World is a book, and those who do not travel read only a page. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimmygirly
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 2916
Age : 22
Localisation : Là où le temps n'existe pas ...
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Décembre 8th 2009, 9:32 pm

Voici la suite tant attendue que j'ai décider de séparer en 2 car, c'était trop long.


Chapitre 15.


La fin….ou le commencement ?



-Emmène moi en tournée, non emmène nous en tournée, Sébastien et moi.

Cette phrase avait laissé Gustav stupéfait. Je crois qu’il s’attendait à tout sauf à cela. Malgré tout, après quelques appels, il accepta. J’avais enfin pu découvrir le monde, et pas seulement un pays. Nous avons fait le tour de l’Europe et bon dieu que c’était fantastique. J’avais voyagé et découvert d’autres horizons. J’ai vu d’autres paysages, exploré des terres inconnues. J’ai vécu avec le soleil, le vent et les nuages. J’ai parcouru des kilomètres, vu d’autres horizons. J’ai fait connaissance avec des personnes qui ont d’autres coutumes pour apprendre d’autres choses, pour m’évader dans d’autres mondes. Voyager, découvrir, émotions. Voilà ce qui résumait mon voyage. Et assister aux concerts de Tokio Hotel était certes quelque chose d’exceptionnel. Leur son, leur paroles étaient sublime un peu comme le son mon violoncelle. J’avais beau assisté au même concert à chaque fois, je ne pouvais empêcher les sentiments si fort que cette musique suscitait chez moi. Je n’osais me l’avouer, mais entendre Bill chanter me rendait, comment dire, euphorique. Un doux sourire flottait sur mes lèvres quand je l’entendais chanter ou simplement lorsque je le croisais. Je crois sincèrement que j’aurais pu tomber amoureuse de lui. Après tout, lui et moi nous étions très proche. Oui, j’aurais pu tomber amoureuse, si j’étais resté. Car, j’avais l’occasion de restée, mais je suis partie. Pour ma mère, pour moi. J’avais peur de ce qui pouvait advenir de la relation entre Bill et moi. Mais, j’étais surtout rentrée pour ma mère. Elle n’y arrivait pas sans moi. Elle avait besoin de sa fille. Et j’étais là pour elle. Cela faisait déjà trop longtemps que j’étais en dehors du pays. À ma honte, j’avouais même que cela faisait des semaines que je ne lui avais pas données de mes nouvelles. Ma mère était forte, mais elle avait besoin de quelqu’un pour s’appuyer, quelqu’un pour ne pas être seule. Donc, puisque je n’étais pas là, elle était seule, seule avec ses souvenirs douloureux. J’allais donc la rejoindre. Me séparer de Gustav a été hélas plus déchirant que je ne pensais. J’avais enfin rencontré quelqu’un qui me comprendrais, qui m’aimais malgré mes petits défauts, qui me soutenait dans mes projets et qui serait là pour moi. L’adieu a été si déchirant que j’étais partie sans me retourner. Cette séparation laissa un trou dans mon cœur. C’est donc avec regret que je les quittais. Souvent je me demandais comme j’avais pu me lier avec autant d’intensité à cette personne. Le mystère demeurait vain. Les jours passèrent et semblèrent si monotones comparées avec celles que j’ai passées en Europe. Pour passer le temps, j’écrivais beaucoup sur ce que j’avais vécu avec les garçons. Dans c’est moments là, je m’imprégnais du moment comme si j’y étais encore. C’est avec nostalgie que je pensais à eux. Oui, on avait gardé le contact, mais les moments qu’on avait l’occasion de se parler étaient trop courts. Les gars étaient occupés, je le savais. Au moins, ils faisaient des efforts. Je voyais souvent Sonia et Gonzalo, mais ce n’était pas comme avant. Après avoir eu une telle complicité avec Gustav & Bill, je me voyais mal être intime avec Sonia et Gonzalo. Ces deux là trouvaient plutôt que j’avais changé. Dans le fond, je savais qu’ils avaient raisons, mais je ne pouvais être comme avant. Mon cerveau ne cessait de les comparer avec Bill & Gustav, et, malheureusement, ils ne faisaient pas le poids. Mais, je n’allais pas les délaisser pour cette raison ! Je fis de mon mieux pour me réhabituer à eux. Un grand sourire apparaissait à chaque fois que je pensais que j’avais réalisé la plupart de mes rêves. Grâce à eux. C’était fou de voir comment une personne pouvait à se point bouleverser une vie. J’imaginais la prochaine étape de mes rêves : Le Japon. Cela serait formidable, mais tout d’abord je souhaiterai les revoirs, encore et encore. Je promenais seule aux alentours de mon quartier, quand épuisée par ma longue marche, je décidai de me reposer sur un banc public. Une vieille femme y était assise, et elle donnait de la nourriture aux oiseaux. J’hésitai puis finalement m’assis. Ce fut pour moi un silence légèrement mal à l’aise. L’aura que dégageait cette femme me faisait frémir. Quelques minutes après, la vieille femme ouvrit la bouche.

-Heilig, qui signifie sacrée.

Je sursautai et la regardai avec étonnement. Comment savait-elle mon nom ? Peut-être qu’elle était du quartier, mais je ne l’avais jamais vu ici auparavant. Elle se tourna vers moi et ria devant l’étonnement qui se lisait sur mon visage.

-Non, tu ne me connais pas, tu ne m’as jamais vu non plus. Et c’est la première fois que je te vois aussi. Mais, je sais ce que tu cherches.

Cette fois s’y, je fronçai les sourcils, elle savait ce que je cherchais ? Et qu’est ce que je cherchais. Je ne cherche rien.

-Tu te dis que tu ne cherche rien n’est ce pas. Je voulais dire ce que tu cherchais au fond de toi.

Encore une fois mes yeux s’exorbitèrent devant mon étonnement. Lisait-elle dans mes pensées! Elle disait exactement ce que je pensais. Je sentis une autre onde de frissons.

-Karl, Gustav.

Cette fois, s’y la peur pris le dessus. Comment savait-elle? Qui était-elle ? Qui était-elle réellement? J’avais le goût de prendre les jambes à mon cou, mais une puissante intuition me disait de rester.

-N’ai pas peur. Je vais te dire la vérité.

- Et qu’elle est cette vérité?

Ce qu’elle me dit me surpris énormément. C’était impossible ! Je me levai d’un bond et quittai la vieille dame sans toutefois oublier de la fusiller du regard. Tout au long du retour chez moi, je n’arrêtais pas de penser à cela. Comment pouvait-elle mettre de tels trucs dans ma tête ! J’arrivai chez moi et sans le vouloir je commençais à questionner ma mère.

-Qui était mon père?

-Je t’ai dis mille fois son nom.

-Où est-il ?

-Je ne sais pas ! Quelque part en Europe j’imagine.

-D’où venait-il?

-D’Allemagne.

-Quand il ta quitté, est-il parti… seul ?

-Heilig, sa suffit! Va te coucher, il est tard.

Comme d’habitude, j’obtempérai. Dans mon lit, j’étais en grande réflexion. Pourquoi n’avait-elle pas voulu répondre à ma dernière question? La vieille dame avait-elle raison ? Perdue dans toute ces questions, je fini par m’endormir.

Cette nuit fut très agiter pour Heilig. Peu à peu les souvenirs qu’elle avait eus en Europe remontèrent.

Elle et Gustav étaient là dans le couloir d'un hôtel. Sur leur visage ont lisait la souffrance la douleur. Il murmura: Je m'en vais et elle lui répondis; Ne pars pas sans moi. Ne m'abandonne pas. Réfléchis ne fais pas cette erreur. Suis ce que te dit ton cœur. Si tu penses à moi, si tu penses à nous. N'oublie pas les promesses. N'oublie pas les larmes le long de mes joues. Même si parfois tu me blesses...Ne prends pas les portes de l'enfer. Quand celles du paradis sont ouvertes. Te suivre je le ferai si je dois le faire. Te laisser partir serait ma plus grande perte. Pour toi tu n'imagines pas ce que je ferais. Il lui répondit qu'il n'avait pas le choix et qu'elle devait l'oublier. Elle lui dit d'une voix tremblante: Reviens-moi s'il te plait. Ne m'abandonne pas parmi eux. Ceux qui ont tous pour être heureux, moi j'ai tout sauf toi, donc je n'ai rien, car ma vie sans toi je n'en veux pas .Il s'en alla en lui disant; Tu seras toujours sacré pour moi.

Elle était dehors, la pluie tombait sur ces joues, mais elle continuait à marcher. Ses sentiments restaient flous, elle ne savait plus où elle en était. Elle cherchait en vain à comprendre ce qui les avait tant fait changer, ce qui les avaient tant éloigné. Elle voulait juste arriver à se reprendre. Quand, elle arriva à cet endroit où ils se rejoignaient tout le temps. Elle eut un frisson froid...trop de souvenirs lui revenaient en tête. Elle ne s'attarda pas longtemps, c'était une course contre la montre. Ses larmes coulèrent intensément. Elle espérait que ces derniers mois ne furent qu'un cauchemar, elle en avait tellement mare. Pourtant il avait refait sa vie. Elle, elle n'oubliera jamais les moments passé ensemble, tout leurs fous rires, tous leurs délires malgré le temps.

Elle était assise sous la pluie, elle réfléchissait, elle pensait aux amis qu’elle aimait tant et elle pensa aussi à l’amour de sa vie qu’elle chérissait autant. Elle pensait à sa moitié, à l’être qu’elle avait tant aimé et qui l’avait abandonné. Elle n’en pouvait plus de souffrir d’une blessure qui ne pourra jamais guérir. Une seule solution lui était offert, le commence de l’oublie, la mort. Elle en avait assez d’attendre qu’il revienne, Gustav ne reviendrait pas. Elle réfléchissait un couteau à la main, au petit matin. Elle tremblait de tout son corps, prête à accueillir la mort. Puis soudain, une ombre se dessina, incapable, elle abandonna pleurant toutes larmes de son corps. La souffrance l’envahit et elle poussa un cri. Elle avait peur de la mort.

Et puis autre nouvelle cette fois remonta.

Elle était en train de se regarder dans le miroir. En train de s’arranger. Elle était très jolie ce qui était très normal parce que aujourd’hui était un jour spécial. Elle entendis un bruit et se retourna. Il était la devant elle avec un sourire radieux. Il cachait quelque chose derrière son dos.

-Bon Anniversaire!

Bon Anniversaire! Répéta-elle.

Heilig se réveilla en sursaut. Elle avait enfin vu, elle avait enfin compris! Au même moment, elle entendit frapper à sa porte. Elle se leva et alla ouvrir. Pour une surprise, ça, s’était une surprise!

-Bill ! Qu’est ce que tu…?

-Fais tes valises, je t’emmène en Allemagne!

-Quoi?!

-C’est Gustav.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph.
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 5067
Age : 21
Localisation : Barcelona
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Décembre 8th 2009, 9:45 pm

wow, sublime <3

j'ai très hâte à la suite *.*

_________________

.The World is a book, and those who do not travel read only a page. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagdaLand
The Power Member
The Power Member


Féminin Nombre de messages : 6229
Age : 22
Localisation : Chez moi, je suis un ermite.
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Décembre 9th 2009, 1:23 am

Non!!!
Tu coupes encore la !!
Comme quand tu m'as fais lire sur msn!!
C'est méchant de nous faire attendre ainsi! Razz
Gustav c'est son frère des jumeaux!! 8D
Pis la juste au moment où elle le découvre faut que Gus' est de quoi de "grave"
j'aime pas ça sa me fait stresser déjà que je le suis beaucoup sa aide pas. XD
Bon sérieusement j'aime pas le fait que sa soit la fin mais au moins il y a une fin!! Smile
Très bien écrit et vraiment je pouvais facilement réembarquer dans l'histoire même si sa faisait un petit bout que t'avais pas poster.
Fin j'ai hâte d'avoir la dernière partie de la fic et la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimmygirly
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 2916
Age : 22
Localisation : Là où le temps n'existe pas ...
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Décembre 29th 2009, 8:16 pm

Chapitre 15 ♥


La fin….ou le commencement ?


Mon cœur fit un bon dans ma poitrine.

-Qu’est ce qui se passe ? Dis moi, dis moi !

-Fais tes valises et je t’explique après.

Devant l’air grave qu’il affichait, je ne dis rien et commençai mes bagages. Une fois fini, j’allai dans la cuisine. Ma mère était assise sur une chaise l’air grave elle aussi. J’étais certaine qu’elle était au courrant. Mais, je ne voulais pas la laisser seul encore ! Je la regardai dans les yeux puis, elle me dit :

-Va ma fille.

C’était tout ce qu’il me fallait. Je sortis de la maison et me précipitai dans la voiture où Bill avait déjà mis mes bagages dans le coffre. Dès que j’étais bien installé, il démarra la voiture en trombe.

-Alors, qu’est ce qu’il a Gustav ?

-Il a eu un accident de voiture.

Mon dieu! Déjà ses sept mots m’inquiétaient déjà. Quelles étaient les conséquences de cet accident si Bill était venu me cherche juste au Mexique.

-Mon dieu! Comment est-il ?

-Mal.

-Mal comment?

-Il est dans un semi coma.

-C'est-à-dire. La plupart du temps il est inconscient. Cela fait deux semaines qu’il est comme sa. Et cela fait trois jours qu’il a des petits moments de lucidité. Dans chacun de ses cas, il murmurait ton nom, inlassablement jusqu’à ce qu’il sombre de nouveau. Les médecins pensent que si il te voit ou même qu’il t’entende, cela pourrait le sortir de cette torpeur. Alors, j’ai sauté dans le premier avion destination Mexique.

-Merci d’être venu me chercher.

-De rien. De plus, je voulais te revoir.

Cette phrase m’a fait un peu d’effet, mais le moment n’était pas à la réjouissance. Aussi, il le comprit parfaitement, car je ne parlai plus de tout le trajet. Je lui adressai simplement quelques mots à l’aéroport. À notre arrivée, une voiture nous attendait pour nous amener à l’hôpital où Gustav était hospitalisé. Devant sa chambre attendaient Tom & Georg. Les pauvres, l’inquiétude peignait sur leurs visages. Quand j’apparu, je lu un soulagement intense sur leur traits. Tom m’adressa la parole.

-Heilig

-Tom. Comment il est?

-Toujours aussi mal.

-Qu’est ce qu’on peux faire?

-Tu veux dire qu’est ce que toi tu peux faire. Nous, nous avons tout essayé.

-Qu’est ce que je dois faire?

-Je ne sais pas…parle lui.

Je m’assis sur une des chaises et le regardai. Je levai ma main tremblante et lui caressai le visage. Gustav mon dieu. Tu ne peux pas nous abandonner ainsi. Tu dois te réveiller. Pour eux, pour moi. Tu es ma moitié et que serais-je sans toi ? Tu m’as marqué au plus profond de moi et te perdre serait insupportable.

-Vas-y, parle lui !

-Tom, ne la presse pas.

Je pris une grande bouffé d’air. Et parlai.

-Gustav, c’est moi.

Mon dieu, ma voix sonnait horrible. Je tentai un peu de me relaxer pour que ma voix cesse de trembloter ainsi.

-Gustav, c’est moi Heilig.

Après avoir prononcer ce mot, Gustav se mis à remuer légèrement.

-Heilig.

Les autres et moi crûment enfin qu’il était réveillé. Mais ce fut de courte durée. Lorsque les autres se massèrent au tour de lui, il était déjà inconscient. Pourquoi?! Pendant un instant nous tous avions eu l’espoir qu’il s’en sorte, mais l’espoir était reparti aussi vite qu’il était apparu. Les autres découragés quittèrent la chambre pour aller prendre un peu l’air me laissant seul avec toi. J’essayai de le reparler sans succès. Les heures s’écoulèrent et je continuais à le regarder guettant le moindre signe. Aucun. À un moment, n’ayant que des fourmis dans les jambes, je fini par me lever et quitter la pièce à mon tour. Je ne fis pas grand chemin, car sur la route je rencontrai Bill.

-Ça va?

-Ça pourrait aller mieux, la situation n’est pas très réjouissante.

-Pardonne moi de t’avoir arracher ainsi de ta mère, mais je devais, nous devions au moins tenter le coup.

-C’est correct.

Un silence gênant s’installa. Plusieurs minutes s’écoulèrent ainsi jusqu’à ce que je décide de poser des questions. Les questions.

-Le père de Gustav est allemand?

Bill me regarda avec étonnement, mais me répondit pareil.

-Oui, bien sur.

-Est-ce qu’il a toujours habité en Allemagne?

-Et bien, je crois que oui, mais je n’en suis pas certain. Demande à…

Je savais ce qu’il voulait dire. Demande à Gustav. Mais, je ne pouvais pas.

-Les parents de Gustav sont ses deux parents biologiques?

Bill me regarda avec suspicion cette fois s’y.

-Pourquoi tu veux savoir sa?

-Parce que j’en ai vraiment de besoin Bill. Vraiment.

-Oui, ses deux parents sont biologiques.

-Certain?

-Sûr et certain.

Le doute s’empara de moi. Me mentait-il? Non, Bill ne me ferait pas sa. Alors pourquoi la vieille dame avait-elle insinué une telle chose? Et pourquoi cela m’avait-il troublé à ce point? Comment pouvait-elle mettre de tels trucs dans ma tête ! Et pourtant,


Elle était en train de se regarder dans le miroir. En train de s’arranger. Elle était très jolie ce qui était très normal parce que aujourd’hui était un jour spécial. Elle entendis un bruit et se retourna. Il était la devant elle avec un sourire radieux. Il cachait quelque chose derrière son dos.

-Bon Anniversaire!
Bon Anniversaire! Répéta-elle.


Je me remémorais ce souvenir. L’avais-je mal interprété ? Tout à coup, le déclic se fit dans ma tête. J’abandonnai Bill sur place et me rendis dans la chambre presque qu’en courant. Un jour Gustav m’avait dit ‘‘J’aimerais tellement déterminer quels liens du passé nous unissent. Qui j’étais, qui je suis, qui tu étais, qui tu es, qui nous étions et qu’est ce que nous sommes. Il y a tant de mystère derrière tout cela. Au moins, j’ai la certitude que nous découvririons un jour la vérité.’’ Maintenant, je savais quels liens nous unissaient, je savais qui il était, qui j’étais, ce que nous étions et ce que nous sommes. Et après avoir tant chercher la vérité. Ce n’est pas vraiment à celle-là que je m’attendais, c’était encore mieux.Je m’assis sur une des chaises et lui pris la main.

-Gustav, c’est encore moi, c’est Heilig. Je sais, maintenant, je sais Gustav. J’ai enfin trouvé ! Je sais quel lien nous unissaient. Je sais ce que tu étais, je sais ce que j’étais, je sais ce que nous étions. Et même si à présent ce n’est plus vraiment le cas. Ces liens ne se sont pas brisés et nous le somme encore. Gustav ! Enfin la vérité. Réveille toi pour que tu puisses entendre ! Allez Gustav ! Fais le pour moi pour nous.

Je le regardai, il ne bougeait pas de poil. Ma voix tremblait. Oh Gustav. Réveille toi. Je t’en pris!

-Gustav fait un effort! Pour moi.

Cela ne fonctionnait toujours pas et les larmes commencèrent à perler sur ma joue. Enfin je connaissais la vérité. Mais, il ne pouvait pas l’entendre.

-Gustav, je t’en prie.

Cette fois s’y, il bougea de nouveau. Prise par un nouveau élan d’espoir je lui débitais enfin la vérité.

-Gustav, tu étais moi et j’étais toi. Nous étions jumeau et au fond de nous, nous le sommes encore. Réveille toi maintenant que tu sais !

Il ne se passa rien. Cette fois, je fondis en larmes, tous ces efforts, tout mon espoir était vain. Je ne pouvais plus rien faire sauf attendre. Le temps s’écoulait et la douleur me submergeait. C’était indescriptible et je n’avais pas même mon violoncelle pour écumer ma tristesse. Alors je fis mon possible pour me rapprocher de la musique pour m’exprimer. J’ouvris la bouche, fermai les yeux et me mis à chanter avec toutes les émotions qui secouaient mon corps.

Ich halt mich wach - für dich

Wir schaffens nicht beide - Du weisst es nicht
Ich geb mich jetzt für Dich auf
Mein letzter Wille hilft Dir raus
bevor das Meer unter mir - zerbricht

Ich glaub an Dich

Du wirst für mich - immer heilig sein
Ich sterb - für unsere Unsterblichkeit
Meine Hand - von Anfang an
über Dir - Ich glaub an Dich
Du wirst für mich - immer heilig sein


Du brichst die Kälte - wenn Du sprichst
Mit jedem Hauch von Dir - erlöst Du mich
Wir sehen uns wieder - irgendwann
Atme weiter - wenn Du kannst
Auch wennn das Meer - unter Dir zerbricht

Ich glaub an Dich

Du wirst für mich - immer heilig sein
Ich sterb - für unsere Unsterblichkeit
Meine Hand - von Anfang an
über Dir - Ich glaub an Dich
Du wirst für mich - immer heilig sein

heilig sein -heilig sein -heilig sein

heilig sein -heilig sein

Ich schau durchs Meer - und seh Dein Licht - über mir
Ich sinke - Ich sinke - weg von Dir

Schau - mir nicht mehr - hinterher

Glaub an Dich
ich Glaub an Dich

Du wirst für mich - immer heilig sein
Ich sterb - für unsere Unsterblichkeit
Meine Hand - von Anfang an über Dir

Ich glaub an Dich

Du wirst für mich - immer heilig sein
Du wirst für mich - immer heilig sein



- Heilig.

Cette fois, je ne pris même pas le temps d’ouvrir les yeux. C’était encore un de ces moments de lucidité me dis-je amèrement.

-Heilig.

Bon sang, cela allait durer combien de temps?!

-Heilig, ma jumelle.

Je devais rêver. Oui, c’était sûrement sa. Pourtant, même étant convaincue que c’était un rêve, j’ouvris les yeux. Il était là les yeux ouverts, souriant de toute la force qu’il pouvait. Les yeux fatigués, mais étonnamment pétillants. Il avait l’air si vrai. J’étais gravement atteinte.

-Je sais que je rêve.

-Non, tu ne rêves pas.

-Si j’étais en train de rêver tu me dirais exactement la même chose. Pince moi pour voir !

-Comment tu veux que je te pince, je suis si faible que j’arrive à peine à lever les bras !

Attendez un peu, dans un rêve, Gustav n’aurai jamais dit sa! Et si c’était vrai? Et si je n’étais pas en train de rêver du tout. Je me pinçai et attendis. Rien.

-Gustav?

-Ouais, c’est moi, pas disons…Karl?

Sans m’en rendre compte, mes joues étaient de nouveau imbibées de larmes. Mais, de joie cette fois, de joie.

- Jumeau hein?

-Comment sais tu?

-Je le sais. Je le sens. J’avais beau être inconscient, mais je ne sais comment, j’ai entendu. Alors, jumeau hein?

-Jusqu’au bout. Mais maintenant qu’on a trouvé la vérité... Et après que tu te sois rétablie. Qu’est ce qui va se passer. Je vais retourner au Mexique et ce sera la fin?

-Non, c’est le commencement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stl
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 3486
Age : 22
Localisation : Perdue dans mes pensées =)
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Décembre 30th 2009, 1:57 am

Ça faisait un bout que je n'étais pas venue ici, je m'en excuse!

Je suis vraiment heureuse que tu nous aies offert une digne fin pour ton histoire, elle le méritait amplement. Ce dernier chapitre était à la hauteur de mes attentes. Je ne m'attendais absolument pas à ce dénouement, mais je l'adore.

Ta fan fiction était touchante, captivante et très bien écrite. Je te remercie de l'avoir partagée avec nous, car je me suis fait un plaisir de la lire, chapitre après chapitre, qui étaient chacun meilleurs que le précédent.

J'espère que j'aurai la chance de suivre une autre de tes merveilleuses fan fictions un de ces jours!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]   Aujourd'hui à 1:40 pm

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfiction] H e i l i g [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]
» [Fanfiction] 1000 Meere - Terminée -
» Fanfiction [TS] Terminée - Love ? Teach Me.
» [Fanfiction terminée] Les yeux du cobra.
» [Fanfiction terminée] Unies par la musique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Officiel Canadien Français de Tokio Hotel. ::  :: Fans fictions :: + Fanfictions terminées-
Sauter vers: