Forum Officiel Canadien Français de Tokio Hotel.
Bonjour à toi, fan de Tokio Hotel!
Si tu cherches un endroit où tu pourras discuter de ton groupe préféré avec les personnes les plus extras, tu es à la bonne place! Inscris-toi dès maintenant et nous t'accueillerons avec grand plaisir.

En espérant faire ta connaissance très bientôt,
Les fans canadiens français

---

Hi and welcome to the official French Canadian Forum!
We have a brand new English part on our forum for the Canadian fans who lost their forum. I know it might not feel like ''home'' but I hope that you'll have fun with us here:)



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [FanFic] Leb' die Sekunde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
kimmygirly
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 2916
Age : 22
Localisation : Là où le temps n'existe pas ...
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Avril 20th 2008, 8:48 pm

ha c'est full cruel ca comme suspense !!! SUITE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweet_Twiins
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 1534
Age : 23
Localisation : Perdu au pays des Pokémons :)
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Avril 22nd 2008, 12:56 am

Ellipse de 1 semaine et 4 jours(Dans le fond Un petit Samedi)

Chapitre 7
La piscine
POV Mélody


Micka est étrange depuis son rendez-vous avec Tom. Elle semble toujours en pleine extase inexpliqué et ne veux même pas me raconter un seul détail de leur soirée. De mon côté j’ai revu Bill, depuis la crise de panique, il s’occupe de moi d’une certaine façon. Enfin, si je puis dire ainsi, nous avons créé un étrange lien entre nous, comme si nous étions tout les deux de vieille connaissance.

Ce matin, je me suis levée plus tard cas l’habitude, Micka dort encore dans le lit d’à côté. Son petit visage semble serein et paisible. Je ne veux pas la réveiller, car Bill m’a donné rendez-vous en bas et je savais qu’elle voudrait venir mais je préfères être seule avec lui. Vite, je me préparai, une minijupe en Jeans et une camisole bleu turquoise, me voilà prête. Je descend et le voie qui traîne près de la vitre qui sépare le Hall de la piscine, il ne semble pas m’avoir remarquer. Silencieusement je me glisse derrière lui et couvre c’est yeux avec mes mains.

Mélody – Devine qui c’est ..
Bill – Hum, attend voir… hum dur a dire ça ne serais la fan qui m’aurais agresser deux fois ?
Mélody – Agressez est un bien grand mot, mais oui.

Je le laissai ce retourner vers moi pour me regarder, il semblait heureux vu le sourire qui ornait ses jolies lèvres. Je lui rendit, ont commença à marcher dans le hall et à discuter de sujet divers. Les gens chuchotait sur notre passage et je cru même entendre une remarque du genre qu’ont formait un beau couple. Bill ne semblait pas s’en rendre compte sinon il s’en moquait. Ont tournait en rond et revenais toujours a notre point de départ. Puis subtilement, Bill me fit entré dans vestiaire des gars, s’assurant bien sûr avant que la voie était libre. On ce dirigea vers la piscine.

Mélody – Tu aurais pu me le dire et j’aurais mis un maillot.
Bill – Ont ne fais que ce promener. Wink

La piscine est gigantesque, je m’approchai du bord pour voir combien l’eau était profonde dans ça sûrement 300 mètre. Bill arriva par derrière, me pris dans ses bras et me lança dans l’eau clair. En remontant a la surface je regarda là ou je me trouvait auparavant Bill n’était plus la ?!
Je tournai sur moi même pour regarder tout autour, rien, personne. Il n’avait pas pu ce volatilisé dans la nature. Inquiète, je sentie deux bras me prendre par la taille.

Bill – l’eau est bonne ?
Mélody – Tu aurais pu me prévenir.
Bill – Sa l’aurais été moins amusant !

Je me tourna vers lui, son crayon noir coulait tout comme le mien sûrement Je grimaça, l’aspergea d’eau pour me venger de cette petite baignade improviser puis me mise a nager vers le rebord de la piscine. Une main m’agrippa la cheville et me tira avec force vers lui.

Bill – Ne crois pas tant tirer aussi facilement !
Mélody – A c’est ce que tu crois !

Je me tourna vers lui et lui sauta dessus pour le caler, moins forte, il réussi en m’entraîner sous l’eau, ont ce regarda un air de défi dans les yeux. Sans savoir pourquoi mon regard ce pencha vers sont torse, je repris mes esprit et sauta de nouveaux vers lui. Cette fois mes bras avait entouré sa taille et mon corps longeait le sien. Tout les deux nous remontâmes à la surface pour prendre une bonne inspiration puis nous replongeâmes. Il ce tortilla pour sortir de ma prise, sa peau glissa d’entre mes bras il réussi a ce déprendre et me poussa contre la paroi de la piscine. J’arrêta tout mouvement et regarda Bill me tenir contre lui. Mes vêtements me collaient à la peau, je trouvais étrange cette sensation de pesanteur.

Bill - J’ai gagné.
Mélody – Ah ! Et qu’as-tu gagner ?
Bill – Ton sourire.

Je baissai la tête, mes joues s’enflammèrent. Je suis là, tout contre lui sans issu. Nous sommes seul, nos voix et nos rires s’entremêlent je veux que le temps s’arrête, que jamais nous ne quittions cet endroit. C’était inimaginable la sensation qui me parcourait, celui du désir interdit. Bill était célèbre, je n’étais qu’une fan a ses yeux, une simple fan avec qui il passait du bon temps. Rien de plus et je n’avais rien a espérer de sa part ni d’un des autres membres du groupe. Je devais seulement profiter de l’instant présent, du moment que je passais en sa compagnie. Mes doigts parcoururent sa joue, mon regard pénétra le sien. Mes lèvres désiraient les siennes, mais je ne pouvais pas. Tout ça n’était qu’un vague sentiment, que toute les groupies avait, mais pas moi, je n’en étais pas une. Pourtant, le seul désire que j’avais, était de l’embrassé. Bill me regardait avec un regard, amusé et approcha son visage du mien.

Bill – Pourquoi ce regard ?
Mélody – Je.. Bill puis-je t’avouer quelque chose..
Bill – Oui.
Mélody – Je crois.. Non en fait je… Bill euh … comment dire je…je ..
???(Voix féminine) – Dieu seigneur que ce passe t’il ici !

Mon cœur ne fit qu’un bond, Bill recula délaissant ma taille. Tout les deux ont eu le même réflexe, sortir de la piscine sans un mot. Ont ne regarda même pas la personne qui avait parler, en fait ont avais rien a lui dire pour se justifier et elle n’avait pas a savoir ce qui se passait car en fait ni moi ni Bill ne semblait le savoir réellement. Ont ressortie par là ou ont était entré, et retournèrent à notre point de départ, le Hall.

Mélody – Eh Bien..
Bill - Je.. Ont continue ?
Mélody - ??
Bill – De parler.
Mélody – Oh ! Eh … oui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Accro


Féminin Nombre de messages : 737
Age : 26
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Avril 22nd 2008, 1:19 am

C'est super bon^^ SUITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimmygirly
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 2916
Age : 22
Localisation : Là où le temps n'existe pas ...
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Avril 22nd 2008, 11:39 pm

suite!! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweet_Twiins
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 1534
Age : 23
Localisation : Perdu au pays des Pokémons :)
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Avril 24th 2008, 12:13 am

Premier petit Limon, j'espère ne pas l'avoir détaillé ^^''

Chapitre 8
Vodka, Amour?
POV Mickaëlla


Je suis assise dans le couloir et chantonne un air totalement débile que j’ai entendu à la radio quelque jour plus tôt. Mel est partie je ne sais trop ou avec je ne sais trop qui. Mais bon je ne m’en fais pas trop pour elle, car je sais que je vais bien la revoir un jour ou l’autre. Je dois l’avouer je m’ennuis atrocement sans rien ni personne. Bon il y a ce vieux couple au bout du couloir, mais l’idée de rester là a ramasser leur morceaux ne m’enchante guère. Je lève la tête vers le plafond, le groupe peut-être ? Mais ils avaient sûrement mieux à faire que de traîner avec moi. Pourquoi, le temps doit être aussi long.

En embarquant finalement dans l’ascenseur mon doigt appuya machinalement sur le bouton en direction du 11 étage soit trois étages plus haut. Lentement l’ascenseur ce mis a grincer et commença sa monté, pour chasser l’ennui je me mis a pianoté la porte de fer, jusqu'à ce qu’elle s’ouvre, me laissant de nouveaux sans rien a faire. Je longeai le couloir menant vers les chambres du groupe. Puis tombai face à 4 portes, sûrement une minute d’inattention faisait que je ne savais plus qui était dans qu’elle chambre. Plus je me forçais à me rappeler un détail, moins je m’en souvenais. Enfin après une bonne dizaine de minute à hésiter, je cogna a une porte au hasard et patienta. La porte s’ouvrit lentement, pour laisser place à Tom qui semblait aussi heureux que moi en ce moment. J’esquissa un demi sourire, me souvenant de la soirée qu’ont avaient passer ensemble.

Tom – Je savais que tu reviendrais.. Tu as changer d’idée hein avoue !
Mickaëlla – Non, là tu peux toujours rêvé..
Tom – Alors, si tu n’es pas venue pour mon corps de dieu, qu’est-ce qui t’amène ?
Mickaëlla – Mel, ma laisser, alors je me suis dis pourquoi pas venir vous voir..
Tom – Mouais, Bill aussi est parti ! Gus est sortie et le yéti dort encore.
Mickaëlla – Alors tu me laisse rentrer ou non ?
Tom – Je ne refuse, jamais ma chambre a une fille et encore moins mon..
Mickaëlla – Laisse ! Je ne veux pas savoir !

J’entra dans la chambre et tomba sur un véritable fouillis, plusieurs vêtement était étendu sur le sol sans compter les magasines play-boy qui traîne un peu partout. Je regarda Tom les yeux rond, il ce contenta d’hausser les épaules et de refermer la porte. Un déclique ce fit entendre, il venait de verrouillé l’entrée, sûrement avait-il un petit espoir que je change d’idée et que je lui fasse tout ce qu’il m’avait subtilement demander la dernière fois qu’ont c’était retrouver seuls ensemble. Je m’installa sur le lit et regarda Tom ce diriger à travers la pièce. Il s’arrêta devant le minibars et semblais ce versé un verre, de la vodka a première vu.

Tom – T’en veux un ?
Mickaëlla – Pourquoi pas.
Tom – Je t’apporte sa.

Il versa un deuxième verre et le remplie jusqu’au bord, pas assez pour que sa ne déborde par contre. Lentement, il s’approcha les deux verres en main, il me donna le mien et en profita pour venir ce coller sur moi. Je le dévisagea mais me dit qu’après tout c’est plutôt Nice de l’avoir aussi près de moi. Ont bu et ont parla, puis ont rebus encore encore et encore. Si bien que la bouteille fut vide en 30 secondes, ainsi que la moitié d’une autre. Ma tête tournait, j’avais du mal a résonner tout semblais flou et incohérents. Tom aussi semblait saoul, il me regardait un air pervers. Soudainement, il ce mit a faire chaud, vraiment chaud trop chaud bon dieu je brûle ! Au sens figuré bien sûr.

Mickaëlla – Je t’ai … ze t’ai toujourrrr trrrouvé sym…sympathique Toooom
Tom – Et…et moi …toujours trrouvéé trèèès bellleee !
Mickaëlla – Tu.. Tututu.. Esssssayerais pas de me charrrmer ?
Tom – Noon… je suis … c’est vrai trèèèès belllle toi !

Il s’approcha de moi et pris mon menton entre c’est doigt. Je ne sais pas si c’est a cause de l’alcool ou de c’est trop belle lèvre, mais a cette instant j’avais follement envie de l’embrasser. Il sembla penser la même chose, mais contrairement à moi il n’hésita pas. Lentement, enfin pour moi, il colla ses les lèvres contre les miennes et commença a m’embrasser de plus en plus langoureusement, un frisson de désir me parcoura la nuque. C’est lèvre sont sucré, délicieuse, plus jamais je ne veux les quitter. Il mit c’est main dans mon dos et descendit lentement, tout en continuant d’emprisonner mes lèvres. Je sentie mon chandail ce faire relever, et en quelque seconde atterrir dans un coin de la pièce. Je savais que c’étais mal, en principe, mais ma tête me forçait je n’avais plus aucun contrôle. Ma main frôla la cuisse du dreadé qui gémit légèrement à ce contact. Je ne sais pas pourquoi mais sa me faisait un bien fou de l’entendre. Tom enleva son chandail et c’est pantalons qui finirent à quelque part dans le fouillis qui traînait au sol. Il ce coucha et je m’installa en califourchon par-dessus lui. Je descendis mes lèvres dans son cou, et glissa le pointu de ma langue jusqu'à son bas ventre. D’une main, je pénétrai le bout de tissu qui cachait sa virilité et la prit en main. Je commença un long et lent va et viens, lentement son soldat ce durcit et me fit sourire a cette seule penser. De l’autre main je m’efforçai tant bien que mal d’enlever ce qui me gênait dans mes mouvements, c’est à dire son boxer. Maladroitement je réussi a lui enlever et le laissa tomber sur le sol près du lit. Je lui souri perversement et remplaça ma main part ma bouche, mes va et viens restant toujours aussi lent. Tom gémissait et criait par moment, son regard était suppliant.

Tom – Plu’ viiiiiiite ..Huum !

J’accélérai le mouvement, il gémit de plus belle. Il agrippa les draps du lit et serra les points, seul son attitude me laissait voir qu’il appréciait. Son sexe était a son plus haut, je continua mes mains glissèrent le long de son torse, des frissons le parcoururent.
Ma tête ce faisait lourde de plus en plus lourde, je commençais a cogné des clous mais je ne devais pas arrêter, non jamais. J’accéléra encore et passa à un niveau supérieur. Sa devait être trop car le corps de Tom ce crispa, c’est jointure devinrent blanche mais il ne me fit pas signe d’arrêter alors je continus ma langue donne de vif coup sur son gland.

Tom – En … je vais… je vaiiiis…. Hum

Je délaissa ma bouche de sa virilité et me redressa un peu, il ce déversa sur le drap. Je souris en voyant le liquide blanc qui parsemais le tissu et m’empara de nouveaux de c’est lèvres. Connaissant Tom de réputation, il me fit tourner, pour être par-dessus moi, tout en ne coupant pas notre lien. Il détacha ma minijupe et enleva tout ce qui me restait de vêtements, pour enfin être nu les deux. Je ne rougis même pas lorsqu’il posa son regard sur mon corps, non en fait je me sentais bien, comme dans un rêve. C’est ça, ça devait être un rêve ! Un très beau rêve en fait ! Quelque minute passèrent, quand il ce décida enfin a faire le grand ‘’ final ’’. J’ai les yeux mis clos, mais je peux apercevoir sa silhouette floue qui me regarde, comme si il attend un signal ou un truc idiot du genre. Je gémi en réponse, c’est la que je le sentis entrer en moi, l’expression ne former plus qu’un prenais tout sont sens. Il commença un long va et viens, très lent pour commencer, il était peut-être saoul mais il essayait quand même de ne pas me blesser. Je ne suis pas tendu, au contraire je me sens comme sur des nuages malgré la présence de son sexe en moi. Tom augmenta la vitesse peu a peu puis il atteignit sa vitesse de croisière. Plus rien, je sombra dans un profond sommeil, hanté par d’étrange rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Accro


Féminin Nombre de messages : 737
Age : 26
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Avril 24th 2008, 12:22 am

OH! c'est chaud ^^

SUITE !!!Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss_Sunshine
Accro


Féminin Nombre de messages : 601
Age : 22
Localisation : Brossard ^^
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Avril 24th 2008, 10:15 pm

OH LÀ LÀ Razz
SUITE! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IceScream483
Accro


Féminin Nombre de messages : 855
Age : 22
Localisation : Avec mes Friends
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Avril 24th 2008, 11:36 pm

C'etait tou un lemon sa!
Je me demande ce que Mickaëlla va pense de Tom apres
J'ai hate a lire la suite!
SUITEEUUHHH !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimmygirly
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 2916
Age : 22
Localisation : Là où le temps n'existe pas ...
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Avril 24th 2008, 11:48 pm

Quel lemon !! Cétait chaud , suiteeeeeee!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweet_Twiins
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 1534
Age : 23
Localisation : Perdu au pays des Pokémons :)
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Avril 27th 2008, 5:00 pm

Chapitre 9
Une Discussion Troublante
POV Mélody


Mélody – Raah, passe moi la satané télécommande !
Georg – Non ! Et tu ne pourras pas me convaincre !
Gustav – Georg…
Georg – Nan ! ce soir il repasse '' Revange von Zombie Friseur 2 '' en exclusivité !
Mélody – Dans ce cas, si tu veux le voir pourquoi pas aller dans ta chambre au lieu de scoiter la mienne, hein !
Georg – Parce que je ne pourrai plus voir ton jolie visage viré au rouge !
Bill – grrr..
Mel, G&G - ???
Bill – Eeeeeeh …
Mélody - …. Bon d’accord
Georg – Tu voies, j’ai raison , tu ne sera jamais capable de me convaincre, sinon si tu a peur je suis toujours là…
Bill – Ferme là!
Gustav – Bill??
Bill – Pardon, je suis seulement un peu fatiguer…
Georg – Ouais ont voit sa vieux.

Je me laissai tombé sur le dos près de Bill, mon regard croisa le sien durant une seconde, mais il s’empressa de regarder ailleurs. J’ai l’impression d’avoir gaffer en invitant Gus et Georg a ce joindre a nous. Ont était tout les quatre entasser sur un lit devant la télé, Georg et Gus en avant, moi et Bill collés derrière eux. Qu’elle étrange idée m’étais passée par la tête, c’est vrai quand ont repasse les évènements, lorsque j’avais demander a Bill si Gus et Georg pouvais venir il m’avait fait un simple oui de la tête. Son regard m’avait paru déçu, mais je ne l’avais pas vue, non, pas comme maintenant. Georg était totalement accrocher a la télé, Gus nous regardait moi et Bill l’air de ce poser des questions au quelle je n’avais pas de réponse. Mais au juste, qu’elles étaient c’est questions ? Ma main ce posa sur la jambe de Bill, je le regarde inquiète, il semble nerveux et exaspéré à la fois. Il ne me regarda même pas, il est sans doute trop perdu.

Mélody – Bill ?
Bill - …
Mélody – Parle..
Bill – Je n’ai rien à dire.

Son ton est sec et froid, rien a voir avec le Bill que je connais. Gus et Georg aussi ont remarqué mais ils restent muets comme des tombes. Je m’écarte un peu de lui, pas un son dans la pièce sauf le film qui joue a la télé. Aucun de nous n’ose lui dire quelque chose, connaissant peu Bill je ne connais pas c’est période sombre et comment agir dans c’est cas. Je fixe le couvre lit a motif, Georg semble avoir reporter son attention vers son film d’horreur et Gus c’est levé, subtilement il me fiait signe de le suivre et quitta la chambre. J’attendis quelques minutes avant de partir à mon tour pour aller le rejoindre, Bill me fixa jusqu'à ce que je passe la porte et la referme derrière moi.
Gustav m’attend un peu plus loin, l’air sérieux les bras croiser.

Gustav – Qu’est-ce que ce passe entre toi et Bill ?
Mélody – Rien.
Gustav – Il n’est pas dans son état normal.
Mélody – Pourtant ce matin…
Gustav – Évite, qu’il ne s’accroche trop a toi, car il est fragile.
Mélody - Je sais tout ça Gus mais.. Tu comprends..Mais
Gustav – Tu l’aimes ?
Mélody – Quoi ?
Gustav – Est-ce que tu es amoureuse de Bill ?
Mélody – Je… je ne sais pas, une partie de moi oui, mais l’autre hésite…
Gustav - Huum.. Tu dois faire attention car tu t’aventures sur un terrain dangereux.
Mélody – Je sais et je ne veux qu’il souffre ! Mais je n’y peux rien Gus.
Gustav – Alors évite de rester seule avec lui car vous pourriez tout les deux souffrir inutilement.
Mélody – Que proposes-tu ?
Gustav – De couper votre lien..
Mélody – NON !! Je refuse, Bill est mon ami, je tiens a lui autant que vous..
Gustav – Mélody réfléchie..
Mélody – …
Gustav – Tu veux vraiment passer ta vie a fuir des sentiments dont tu est incertaines, souffrir pour rien ?
Mélody – Le risque en vos la peine !

Gus haussa les épaules, me regarda une dernière fois et tourna les talons. Je reste planter là, mes jambes n’oses plus bouger mais penser son mélanger. Ça pris au moins 15 minutes avant que j’ose retourner dans la chambres ou Bill et Georg m’attende. En poussant la porte tout était rester pareil, Georg devant la télé et Bill qui ne regardait rien sauf c’est penser. Gustav avait raison, Bill ne méritait pas de souffrir pour une simple fille qui s’accroche a lui. Je m’avança jusqu'à eux, aucun sourire aucune expression juste le vide total. Je me coucha sur le lit voisin au leur et ferma les yeux.

Georg – Tu vas bien ?
Mélody – Je suis seulement fatiguer..
Georg – Tu veux qu’ont te laisse ?
Mélody – Non, vous n’aurez cas partir lorsque ton film sera terminer.
Georg – Sûre ?
Mélody – Sûre.

Je me tourna dos a eux, dos a mon nouveau fardeau, dos a lui. Mes penser défile, jusqu'à ce que je m’endorme dans un sommeil agité.

POV Bill


Ma tête ce fait lourde, enfin le film de Georg viens de ce terminer, je peux enfin quitter cette pièce. L’air est pesante, suis-je le seul à m’en rendre compte ou elle aussi l’avait sentie? Je la regarde, étendu là depuis 1h elle n’arrête pas de bouger, son sommeil semble troublé. J’ai l’impression qu’une main me pousse vers elle. J’ai l’étrange envie de la prendre dans mes bras, de la serré tout contre moi. Son souffle chaud dans mon cou, et c’est lèvres tout près des miennes, mais qu’est-ce que je raconte a la fin ! Georg me prit par l’épaule.

Georg – Moi aussi je pourrais rester là toute la nuit à la regarder, mais il faut y aller.
Bill – Vas y je te rejoint plus tard.
Georg – Comme tu veux.

Georg partie me laissant seule avec elle. Sa silhouette continue de bouger, je crains même qu’elle ne chute et tombe par terre. Des petits gémissement sort de sa bouche. Sa me fait mal, mais c’est mieux ainsi. J’en suis peut-être amoureux ou alors je ressens le besoin d’être prêt d’elle mes tout reste flou. De plus tout est compliqué et je ne veux pas la faire souffrir à cause de qui je suis, ni la brusquer ou l’effrayer. Quand j’aime c’est pour toujours et je ne voulais pas la forcer. Je m’approche d’elle et passe mes doigts le long de sa joue.

Bill – Pardonne moi, si je te parais froid. S’il te plait Mel, si tu savait comment c’est rendu dur depuis la piscine ce matin. Comment j’ai envie de toi, mon cœur t’appartient il est toi et le restera jusqu'à ma mort…Mein Engel…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jukili
Fidèle


Féminin Nombre de messages : 1488
Age : 23
Localisation : un peu partout
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Avril 27th 2008, 6:49 pm

OMG!! Bill est troooop cute! Aaah c'est vraiment niice!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss_Sunshine
Accro


Féminin Nombre de messages : 601
Age : 22
Localisation : Brossard ^^
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Avril 27th 2008, 9:54 pm

Onnhh, je trouve ca triste =0
suite! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimmygirly
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 2916
Age : 22
Localisation : Là où le temps n'existe pas ...
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Avril 28th 2008, 11:43 pm

ohhhhhhhh suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweet_Twiins
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 1534
Age : 23
Localisation : Perdu au pays des Pokémons :)
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Avril 30th 2008, 11:08 pm

Chapitre 10
De Retour a la Réalité
POV Mickaëlla


Je me réveille bercé par les doux rayons du soleil qui réchauffe ma peau. Mes muscles sont engourdis et ma tête m’élance comme si je venais de foncer dans un mur. Ma mémoire reste floue, la dernière chose dont je me souvienne c’est d’être entré dans la chambre de Tom, puis plus rien. Je ne sais même pas comment je suis revenue ici. Enfin, l’important c’est d’être là, non ? Je relève légèrement la tête, mais cela suffit à me donner une affreuse nausée. Je me leve malgré les protestations de mon corps et coure comme une folle jusqu'à la salle de bain. Tout mes membres trembles et ma tête tourne mais je réussi quand même a atteindre la toilette a temps. Je vomie à de nombreuses reprises, mais au moins mes nausées passet tranquillement. Encore a moitié sonnée, je retourne en vacillant dans la chambre. Mel doit encore dormir a cette heure, donc j’essais de ne pas faire trop de bruit. Ce que je découvris me laissa sans voix. Ou est-ce que j’ai atterrie ? La chambre ne contenait qu’un lit et le désordre était inimaginable. Mais ce qui m’inquiétait réellement, c’était la silhouette endormie sous les couvertures. J’eu comme un flash, j’étais assise sur ce lit, quand quelqu’un ma enlever mon chandail. Pourquoi je n’ai pas remarqué avant ? Je déplaça mes main le long de mon ventre puis de ma taille, rien. Mes yeux parcouraient la pièce et mon cœur c’était mis a accélérer mais s’arrêta net lorsque j’aperçu mais vêtement et sous-vêtement qui traînait un peu partout dans la pièce. Qu’est que j’avais fais et surtout avec qui ?! Je pris un des chandails de Tom et l’enfila, mais jambes commencèrent lentement leur avancé vers le lit, mais ais-je vraiment le goût de savoir qui si trouvait. Mon visage se figea dans un genre d’expression de surprise et de confusion.

Mickaëlla - What the fuck !

Je détaille chaque trait avec précision, de la tête jusqu'à la jambe qui reposait sur le drap. Ces dreads. Ce piercing à la lèvre c’était … TOM. Mon regard tomba sur le minibar, puis sur les bouteilles de Vodka. Bon essayons de résonner, Vodka, nous deux nus, nausée.. Bon j’avais couché avec Tom, saoul en plus qui sais ce qui est arrivé. Est-ce qu’il c’était protéger ou ni avait-il pas penser sous le fait de l’alcool ? L’idée d’aller voir si le bout de plastique était encore sur son sexe me traversa l’esprit, mais fut bien vite écarter par simple pudeur. Je sauta sur le lit, et le secoua vivement. Après quelque seconde, il revint enfin a lui mais replongea sa tête sous les couvertures.

Tom – Biiiiillll… va t’en…
Mickaëlla – Est-ce que je ressemble tant a ton frère ?..
Tom – Mi ..
Mickaëlla – OUAIS !
Tom – Baisse le ton ..

Je lui laisse quelque minute pour retrouver c’est esprit, il doit être aussi sonné que moi sinon plus. Lorsque enfin je le vois sortir de son trou pour affronter les durs rayons qui traversait la fenêtre, ce fut pour me sauter dessus carrément. Je soupire, et essaye de me dégager sans réel résulta.

Tom – Tu.. Est très bonne au lit, pas la meilleure mais..
Micakëlla – Ta gueule !

Si il croyait pouvoir m’avoir comme ça, il rêvait. Il déposa quelque baiser dans mon cou puis sur mes épaules. C’est lèvres était chaude, ça me donnait des frissons dans tout le corps. Des souvenirs me remontèrent encore une fois, sans grandes importances, ils ne venaient que confirmer mon intuition. Est-ce moi ou je sens sa virilité près de ma cuisse ?

Mickaëlla – Dit-moi que tu as quelque chose autour de la taille…
Tom – Nein.
Mickaëlla - - -‘’

Bon, ce n’était pas si désagréable mais un peu énervant. Visiblement, il était encore en manque, malgré la veille. Je le sens sans cesse de ce déplacé de gauche a droite, aller savoir qu’elle idée tordu il a derrière la tête.

Tom – Aller Micka refais moi ce truc que tu m’a fais hier ! Tu sais avec la main, puis la bouche et ce petit truc avec ta langue.
Mickaëlla – Rêve toujours !

Je me lèves, pris mes vêtements qui traînaient sur le sol et partie sans même un regard de plus. C’était plus que désagréable, les passants dans les couloirs me dévisageait, un m’avais même crier que les nudistes n’était pas permis dans l’hôtel. Je me sentais comme une prostituée et ce n’était franchement pas très agréable. Je finis par tomber devant la chambre, qu’est-ce que je raconterais a Mélody pour mon absence ? Je ne peux quand même pas lui dire que j’ai couchée avec Tom au risque de lui apparaître comme une groupie. Un peu de courage, ne ferait pas de mal mais malheureusement je n’en avais aucun dans ce genre de situation. Le déclique de la porte me fit sursauté, bon il faut que je me calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimmygirly
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 2916
Age : 22
Localisation : Là où le temps n'existe pas ...
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Avril 30th 2008, 11:15 pm

suite =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Accro


Féminin Nombre de messages : 737
Age : 26
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Mai 1st 2008, 12:00 am

SUITE !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nininaniecool
Big Fan


Féminin Nombre de messages : 364
Age : 21
Localisation : Anyway, who cares !!!
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Mai 1st 2008, 12:21 am

Suite !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jukili
Fidèle


Féminin Nombre de messages : 1488
Age : 23
Localisation : un peu partout
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Mai 1st 2008, 12:41 am

ouii! une suite!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss_Sunshine
Accro


Féminin Nombre de messages : 601
Age : 22
Localisation : Brossard ^^
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Mai 2nd 2008, 9:16 pm

Mon dieux! Quel réveil brutal!
Suite =DD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chann.
Nouveau


Féminin Nombre de messages : 21
Age : 24
Localisation : Mascouche
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Mai 6th 2008, 9:55 pm

Hahaha XD un peu brutal comme réveil! J'ai hâte a la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimmygirly
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 2916
Age : 22
Localisation : Là où le temps n'existe pas ...
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Mai 6th 2008, 10:28 pm

suite ! =) c'est long !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweet_Twiins
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 1534
Age : 23
Localisation : Perdu au pays des Pokémons :)
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Mai 6th 2008, 10:50 pm

Chapitre 11
Toi et Moi ?
POV Mélody


Je suis de retour dans la salle de bal. Ce matin en me réveillant, j’ai découvert une note sur le bureau. L’écriture de Mickaëlla a première vue ;

''Salut Mélynounette,

Pardon de encore t’avoir laisser seule ce matin c’est seulement que j’ai fais une chose..
Qui te paraîtra insensé tout comme ce fut le cas pour moi ce matin même.
Je veux faire le point avant de tant parler… mais je sais une chose
Je suis amoureuse de Tom … oui, oui Amoureuse !
Je sais que sa te fait un choque, des sortie et de l’amitié pas plus.. Mais je n’y peux rien !
Et je sais que toi aussi tu ne peux pas t’empêcher d’y penser.
Je ne sais pas ou je vais être au moment ou tu lira cette lettre (Pas très loin ne t’inquiète pas)

Cocotte, j’espère que tu vas bien car ton sommeil n’est pas comme d’habitude ?
Tu bouge, tu gémi en plein cauchemar ont dirais…
S’il te plait s’il y a quoi que ce soit viens me voir !
Sauf si c’est pour me poser mille et une questions alors là je passe mon tour désoler..


Passe une bonne journée ! Ont ce revois plus tard !

Micka, la folle amoureuse d’un gars idiot
Xxx ''


Elle est amoureuse de Tom, sa c’était la meilleure ! Mais quand même, elle me laisse perplexe, quelle est cette chose insensée dont je devrais me soucier. Enfin bon, elle avait c’est problème j’avais les miens et je ne pouvais rien dire tant que je ne savait pas toute l’histoire. Je m’avança sur le même plancher que ce mémorable jour, cette fois je ne suis pas là poussé par la curiosité, mais par l’angoisse et la peur. Chaque pas devient lourd, chaque parole et regard me reviennent en mémoire. Le grand piano était encore là, dans toute sa splendeur il exprimait ce sentiment de paix intérieur, rassurante. Je m’assis derrière le clavier, et regarda les touches, si inconnu et tellement moi. J’étais comme la musique qui en sortait, Micka avait raison mon nom me convenait comme un gant. Si fragile et puissante à la fois, j’étais la mélodie jouer celle qui va et qu’on ne peut saisir, qui reste a la fois touchante, dur mais dont on voudrait tellement s’emparer. J’étais cette fille qui pouvait saisir une personne, la rendre dépendante tout en lui étant in saisissable. Mes doigts longèrent chaque touche, mon esprit s’emprisonna dans chacune d’elle, jusqu'à ce que le doux son commence à ce faire entendre. Les notes s’enchaîne formant un air dramatique mais tellement pure il exprime des sentiments simples et compliquer a la fois, les miens. Machinalement, des mots sortirent de ma gorge qui vinrent ce marier parfaitement avec ce que je joues. Est-ce normal, car mes yeux ce remplirent d’eau, des larmes d’espoir ou d’abandon ? Je ne serais dire mais c’était puissant et délivrant… enivrant. Mon angoisse ce transforme en mélancolie et laisse des traces de sont passage, je pleure a chaude larmes a la fois pour me faire du bien et pour me redonnée un certain espoir. Je finis mon œuvre et me leva, adieu piano adoré, confident inanimé qui comprenait tout. Je me mis en marche vers la sortit, mais m’arrête devant un des miroirs et me regarde. Malgré la pénombre, je peux voir mes trait fatiguer et triste. Ma posture légèrement courber au niveau des épaules, j’avais complètement changé en un soir. J’en voulais d’une manière a Gustav, mais d’un autre je lui étais reconnaissante de m’avoir parler a temps.
Bill deviendrait mon passé, une amitié qui n’aurait jamais exister et un désir oublié. C’est mieux ainsi, je l’oubliait, il m’oubliait et tout le monde finissaient heureux sauf… moi. Sans m’en rendre vraiment compte, je me suis assise sur le plancher, quand ais-je eu cette penser, je n’en ai aucun souvenir. Mes doigts pianotes le bois, mon regard fixe mon reflet. J’ai le goût de crier, de crier a cette personne pourquoi elle était. C’est douloureux de ce sentir piéger entre l’amour et la liberté. Surtout losrqu’un ce met a vouloir toute la place et délaisse l’autre. Mon cœur était en deux, ont l’avais cruellement mis en position de faiblesse. J’étais proies, de la chose la plus merveilleuse au monde, l’amour ? Si s’en étais. Dans le miroir un mirage m’apparut, moi et Bill dans cette salle entrain de s’embrasser passionnément. Rien autour juste le vide, Bill descendait le long de mon cou, puis de ma poitrine.

Mélody – ARRÊTEZ !

La vision coupa nette, un vent invisible me glaça le sang. Je grimaça a mon reflet ce n’est pas moi, non c’est une autre personne qui fait partie de moi. Cette personnalité me faisait du mal, c’était con a dire me je me faisais attaquer par moi en fait. C’était contre moi que j’en voulais, pas contre Gus ni contre Bill contre moi seulement. Je suis la coupable, oui si je…. Non ce n’était pas ma faute ni celle de quelqu’un d’autre c’est naturelle comme pour tout le monde. La confusion, il n’y a pas plus normal, je ne dois donc pas m’apitoyer sur mon sort. Mais c’est, si dur pour une première fois. Comme si les murs que je me suis construite venaient tous d’être démolit. Je me leva du sol, l’idée d’aller voir Bill me traverse l’esprit, mais j’hésite que lui dirais-je rendu là ?
Le Hall était plus vide qu’a l’habitude, dans le coin près de la fenêtre, ce trouvait habituellement ce groupe de vieille lady qui papotait des dernières rumeurs. Ou encore ce groupe d’homme qui pariait sur la prochaine chute boursière. Rien de tout cela aujourd’hui, le réceptionniste me regarda passer un léger sourire aux lèvres, comme si il espérait me voir discuter avec lui. Je n’ai pas le temps et ça il le comprit car il retourna a c’est classement de fichier. Le portes de l’ascenseur s’ouvrirent, j’entra péniblement et appuya sur la touche onze en direction de mon avenir. L’ascenseur grimpa, mon cœur ce sert à chaque fois que j’atteins un nouvel étage. Enfin, dix puis onze les portes s’ouvrirent, ça y est le moment est arriver. Les couloirs me paraissent interminable, je suffoque. Ce ne fut que lorsque j’atteignis la porte, que des larmes commencèrent à perler sur le bout de mon nez. Je cogne, quatre faibles coups.

??? – Entre !!

J’expire une ou deux fois et ouvre la porte. La pièce est emplie de lui, son odeur, sa chaleur, c’est dur mais il faut que je le fasse. Pour notre bien à tout les deux, ils faut qu’on mette les choses au clair maintenant. La chambre est faiblement éclairé et ressembles à toutes celle de l’hôtel. La porte de la salle de bain a ma gauche s’ouvre, Bill en sort complètement mouillé une simple serviette autour de la taille. Des gouttes d’eau perle sur sa peau, c’est cheveux le colle, il était terriblement sexy et attirant. Mais je ne devais pas succomber a l’envie, non je ne suis pas la pour sa. Bill parut surprit, de me voir la, il me dévisage un moment tout comme moi. Je continue de pleurer, ma poitrine ce gonfle rapidement.

Mélody – Je …. Nous

Je fermai les yeux, les mots ne voulaient pas sortir. C’est mots si douloureux, mais qui devaient bien sortit un jour. Bill s’approcha de moi et mis c’est main sur mes épaules. Je me recula, et mis mes mains devant mon visage.

Bill – Mélo…
Mélody – C’est fini…
Bill – Quoi … !? Mel dit moi ..
Mélody – Toi et moi, notre amitié tout c’est fini Bill….
Bill – NON !!
Mélody – Gustav a raison…
Bill – Qu’est-ce qu’il a DIT !!
Mélody – Qu’on devenait trop proche…
Bill – QU’EST-QU’IL EN SAIT ! HEIN !!!!
Mélody – Il a … il a raison Bill…
Bill – Non…. Non Mel qu’on sois amis sa ne fais rien !!
Mélody – C’est ça le problème Bill !! Plus je te vois plus c’est dur.. De ne ressentir que de l’amitié..
Bill – Tu veux dire que…
Mélody – Oui.. Je t’aime Bill pas comme une groupie, ou comme une simple amie, non, je t’aime d’un amour vrai et pur. Celui qu’on lit dans les livres.. La rare chose que je suis capable de faire.. Aimer. Mais je ne peux pas, ont ne peux pas…
Bill – Pourquoi ?!!!
Mélody – Regarde toi Bill !! Tu es célèbre ! Mon sentiment n’a aucun sens..
Bill – Pour moi oui !!
Mélody - …
Bill - Tu te rappelles notre première rencontre ? Lorsque je t’ai vu t’approcher la première chose que j’ai pensé était que tu étais magnifique, que tu n’avais rien des autres.. J’ai alors espéré avoir la chance de te revoir et par miracle il y a eu cette rencontre a l’hôtel.. Tu étais là.
Mélody – Bill…
Bill – Puis il y a eu la piscine hier.. Lorsque qu’ont étaient collé l’un contre l’autre tu ne peux pas t’imaginer comment c’était dur, de faire comme si de rien n’étais, comme si je te prenais pour une simple amie alors que la seule penser que j’avais c’étaient tes lèvres et ton corps.
Mélody – Pourquoi avoir été si froid ?!! Tu dis m’aim..

Bill ne me laissa pas terminer et ce jeta sur moi sa main sur ma nuque, emprisonnant mes lèvres et mes pensées. Nos langue ce rencontrèrent a plusieurs reprise, nos baisé devenaient du plus en plus passionné. Mais qu’est-ce que je fais ? Je ne suis pas là pour me faire embrasser.. Mais c’est si bon. Il me plaque doucement contre la porte, mes mains descendent jusqu'à la serviette qu’il porte autour de la taille. Il en a envie, j’en ai envie mais tout les deux cultivions cette chose.. La patience. Je quitta c’est délicieuse lèvre et ouvrit la porte, rouge comme un tomate.

Bill – Si tout est réellement fini entre nous.. j’aurai au moins eu la chance de goûté a tes lèvres.
Mélody – Je…je dois y aller..

-------------------------------


Désoler si je ne poste pas rapidement comprener que je suis dans une période down..
Donc l'imagination est un peu a cour ou trop sombre.
Le stress des examens, de l'école et même de revenir chez nous le soir.. - -''
Enfin bon bref faut juste que je retrouve un peu le moral pour continuer.

J'espère que vous comprenez..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimmygirly
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 2916
Age : 22
Localisation : Là où le temps n'existe pas ...
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Mai 6th 2008, 11:11 pm

oui on comprend on attendra le temps qu'il faut suite ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jukili
Fidèle


Féminin Nombre de messages : 1488
Age : 23
Localisation : un peu partout
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Mai 6th 2008, 11:19 pm

suuuper! merci pour la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chann.
Nouveau


Féminin Nombre de messages : 21
Age : 24
Localisation : Mascouche
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Mai 6th 2008, 11:32 pm

Ce chapitre était vraiment bon Very Happy , mais on comprend et prend tout le temps que tu aura besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FanFic] Leb' die Sekunde.   Aujourd'hui à 5:55 pm

Revenir en haut Aller en bas
 
[FanFic] Leb' die Sekunde.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [FanFic inactive] Au bout de mes rêves
» [FanFic en cours] Quand un rêve se réalise ..
» [Fanfic en cours] Nach Berlin
» [ Fanfic en cour ]Fanfiction =)
» [FanFic inachevée] L'Internat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Officiel Canadien Français de Tokio Hotel. ::  :: Fans fictions :: + Fanfictions terminées-
Sauter vers: