Forum Officiel Canadien Français de Tokio Hotel.
Bonjour à toi, fan de Tokio Hotel!
Si tu cherches un endroit où tu pourras discuter de ton groupe préféré avec les personnes les plus extras, tu es à la bonne place! Inscris-toi dès maintenant et nous t'accueillerons avec grand plaisir.

En espérant faire ta connaissance très bientôt,
Les fans canadiens français

---

Hi and welcome to the official French Canadian Forum!
We have a brand new English part on our forum for the Canadian fans who lost their forum. I know it might not feel like ''home'' but I hope that you'll have fun with us here:)



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Fanfic] Vorbei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Heilig.
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 3771
Age : 26
Localisation : St-Hubert
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Novembre 28th 2007, 1:24 am

Chapitre 6
Le Fantasme.
Pov Élonie


Mon dieu, il est affiché 4h20 et je n’ai toujours pas fermé l’œil de la nuit. J’ai séché mes sous-vêtements avec un pauvre petit séchoir à un dollar. J’ai enfilé mes vêtements à la suite. Je fixe sans arrêt la porte d’entrée de la chambre, attendant dee voir un visage familier. Mais plus je fixe la porte, plus les minutes passe. 4h30. Toujours pas la trace d’Arielle, mon cœur commence à accélérer. J’ai peur qu'il soit arrivé quelque chose à Ari. Nous nous connaissons depuis un moment. Nous nous sommes connues quelques années au paravent, comme ça par hasard. J’étais nouvelle dans cette ville et je ne connaissais personne. Dans le bus, j’ai vu qu’elle avait un sac TOKIO HOTEL, alors tout de suite je suis allée vers elle, moi qui, d’habitude, est très discrète, et timide, je suis allée la voir, lui parler. Ça été le coup de foudre. Amical bien sûr. Puis les mois ont passés, je suis devenue une jeune femme qui aimait la vie, même si je l’aimais, mais je ne la savourais pas. Chaque semaine, on les passaient ensemble. J’ai rencontré mon amoureux, mais on a fini par rompre. Elle a été là pour moi. Je ne la remercierai jamais assez.

Puis, dans mes pensés, je remarquai une poignée se tourner doucement. Et la tête de ma meilleure amie passée dans le seuil de la porte.

Élonie : Enfin de retour.
Arielle : Tu ne dors pas ?
Élonie : Je n’arrive pas plutôt.
Arielle : D’accord.
Élonie : Il n’est pas à toi ce chandail, lui dis-je en me demandant à qui pouvait bien appartenir le chandail.
Arielle : Il est à Gustav.
Élonie : Chanceuse !
Arielle : Haha, oui. Très.
Élonie : Il sent bon ?
Arielle : Ouais ! Tu veux sentir ^^
Élonie : D’accord.

Je me suis lancée sur mon amie. Sans lui faire mal bien sûr. J’ai reniflé un peu le chandail, il était mouillé, mais il sentait encore son odeur. Enfin, j’en ai déduis. Parce que je n’ai jamais senti l’odeur de Gustav, encore moins celle des autres.

On s’est mises dans un des lits et on a parlées. J’ai été surprise lorsqu’Arielle m'a parlée de son petit pari avec Tom. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai senti comme une tension au cœur. De la jalousie. Moi qui détestais être jalouse, me voilà jalouse de ma meilleure amie. Je me suis répétée que c’était stupide de ma part.

Sur le cadran, il affichait 8h. J’avais plus du tout envie de dormir. Alors, je suis allée prendre une serviette et je suis allée prendre ma douche. Sentir l’eau chaude sur mon corps m’a fait le plus grand des biens. Parfois des images me venaient en tête, un jeune homme se collait contre moi dans cette petite douche. Nos corps ne faisaient qu’un, nos baisés s’enchaînaient comme si on voulait que les traces de nos lèvres s’impriment sur notre peau. Ma tête posée sur son épaule, l’eau qui me coulait dans le dos, et la chaleur qui montait, je pouvais sentir ma respiration accélérée. Puis, il se recula pour me voir et je pus voir son visage enfin. Ses yeux marrons, ses traits de visage, sa bouche... TOM !? Je ne sais pas comment j’ai fait, mais je me suis retrouvée assise dans la baignoire.

Arielle : Élo ? Ça va ?
Élonie : Oui, oui Ari je vais bien.

Je cherchais à cacher mon trouble, mais je savais très bien que ma voix était étrange et qu’elle se douterait de quelque chose. Chaque fois que je fermais les yeux, je voyais son corps nu, de fines gouttelettes descendre le long de ses épaules. Je ferma l’eau m’habilla et sortie de cette chambre de bain hantée de mes fantasmes. Me retrouvant ainsi face à face avec Arielle.

Arielle : Tu es sûre que ça va ? T’avais une voix bizarre.
Élonie : Ça va, j’avais une voix normale.

Bon Dieu, je ne peux pas faire ça à mon amie, elle fantasme sur ce mec depuis des mois. Et moi, moi ? L’égoïste je pense à lui dans ma douche ! En faite, je ne suis pas si égoïste que ça, juste en manque d’amour non ? Pourquoi je veux me convaincre. Putain que je déteste ça comme situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Only-me
Modératrices des Fanfictions
Modératrices des Fanfictions


Féminin Nombre de messages : 1920
Age : 21
Localisation : Tout près.
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Novembre 28th 2007, 1:29 am

Suitee!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MimiKaulitz
Dieu/Déesse TH
Dieu/Déesse TH


Féminin Nombre de messages : 8669
Age : 21
Localisation : Là où l'impossible ne l'est pas
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Novembre 28th 2007, 2:15 am

c'est chiant quand sa arrive çaa ! =/


suitee!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miimikaulitz.skyrock.com
Elopunk
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 4570
Age : 27
Localisation : Ste-thérèse
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Novembre 28th 2007, 3:29 am

Disons que je trouverai pas sa chiant si ça m'arrivais haha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dstroyx.skyblog.com
Heilig.
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 3771
Age : 26
Localisation : St-Hubert
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Novembre 28th 2007, 3:30 am

Ca devient chaud dans la fic ^^ MOUHAAHA dans au moins 10 chapitre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elopunk
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 4570
Age : 27
Localisation : Ste-thérèse
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Novembre 28th 2007, 3:33 am

HAHAAHA. La notion de Tom hahaha.
Chaud ? Hum. Si on veux. Je veux faire un lemon avec toute la gang. Une grosse orgie. (me prenez pas au sérieux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dstroyx.skyblog.com
Kathh
Accro


Féminin Nombre de messages : 721
Age : 22
Localisation : POinte-CAlumet
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Novembre 28th 2007, 10:33 pm

Au Moin Dieuu!
Ça va être la grosse chicanee! XD
Suiteuuhh!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.TrasHii-Word.skyrock.com
DoDoRoCkSx93
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 2103
Age : 23
Localisation : Quelque part entre Wonderland et Summerland =)
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Novembre 29th 2007, 12:15 am

xD Ouuuuuhh ...!
Allez!! Suite!!! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleuum-scarlett.skyrock.com
Elopunk
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 4570
Age : 27
Localisation : Ste-thérèse
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Novembre 30th 2007, 12:19 am

Chapitre 7
Le dénouement
Pov Arielle


Devant la porte, je ne savais pas si je devais l'ouvrir ou bien m'asseoir devant elle. Je devais vraiment réfléchir à cette soirée, elle n'était tellement pas prévue, ça m'a toute déstabilisée mentalement. Est ce que j'étais en train de rêver. Putain, je me pose souvent cette question il me semble. Non tu rêves pas connasse arrête ça. Je ne savais pas comment Élo allait prendre la nouvelle, le défi, le fait que je ne sois pas montée immédiatement après sa sortie de la piscine. Pourquoi j'étais pas sortie tout de suite en faite, mon amie venait de partir en furie et moi j'étais restée là, sans rien dire, regardant mes idoles avec des étoiles dans les yeux malgré le fait que j'avais l'air d'un pauv' rat, sans vêtements. Comment allait-elle le prendre ? Je décidai enfin de pousser la porte pour enfin entrevoir la binnette de ma meilleure amie, qui me regardait avec des yeux ronds comme une bille.

Non elle dormait pas, moi qui voulait tout lui expliquer à son réveil, pour avoir le temps de choisir mes mots.

Je commenca donc mon discours en lui racontant le petit défi lancé à Tom concernant le plus beau plongeon, que j'allais gagnée puisque j'avais fait des années de natation et que j'avais gagnée plus d'une médaille. Ce qu'il ne sait pas ne fait pas de mal, ça va lui donner un coup dans le coeur en tout cas. Bref, Élo n'avait pas l'air à l'aise avec la conversation, je ne sais pas ce qu'elle a mais elle semble distraite, ou peu interessée. Lorsque je lui demande ce qu'elle a, elle répond rien.. est-ce-que j'ai une poignée dans le dos, si oui, tirez la. Je sais pas du tout ce qu'elle a, mais je sais que demain, lors de mon défi, elle viendra avec moi et on va avoir du fun comme d'habitude, surtout si les 4 mecs décident de nous parler normalement, ce qui m'étonnerait puisque nous sommes personnes à leurs yeux. Mais bon, déjà qu'on est à la même hotel qu'eux, c'est déjà un privilège pour nous. Alors on s'en contente.

Déjà 8h, et toujours pas une minute de sommeil. Moi qui était crevée, me voilà réveillée par une surdose d'énergie sortie du plus creux de moi même. Dans moins de 2 heures, on rejoint les garçons, et cette fois, je met mon maillot, et je le plantes. OH OUAIS.

Les heures passaient, lentement, jusqu'attend que le cadran affiche 10hAM. C'était mon heure de gloire. Maillot de bain [ plutot un T-shirt avec un short Billabong ], queue de cheval, serviette à la main, j'étais prête. Moi et Élo, qui semblait toujours aussi préoccupée, on descendait les marches, parce que l'ascenseur, c'est pour les mauviettes. Rez-de-chaussé, je savais PARFAITEMENT où était la piscine. Au bout du couloir, à droite. Nous entrons, personne en vue. C'est déjà ça, au moins personne peut nous gacher la vie.

Arielle : Ils ne devrait pas tarder.
Élonie : Ouais cool.
Pour m'encourager, bah ça alors je suis choyée --' Je me suis mise à penser à elle, juste un instant, si j'étais dans sa peau. Sa meilleure amie était en train de socialiser avec ses idoles, et elle, elle était partie, en furie contre Tom, sans que sa meilleure amie ne la suive. J'étais définivivement troublée. Qu'est-ce-qui m'avait prit ?

Arielle : Je suis désolée.
Élonie : Désolée pourquoi, pour plonger ?
Arielle : Nan c'est que je viens de ..
Un bruit de porte qui s'ouvrait me coupa la parole. Pas seulement la porte finalement, la voix de mon rival.
Tom : Hey mais si c'est pas la future perdante.
Arielle : Tu m'emmerdes.
Tom : Ah mais t'es habillée aujourd'hui, c'est bien.
Arielle : C'est moi qui te ridiculiserai tout à l'heure avec ton plongeon à la con.
Tom : Ah ouais ? Tu crois ça.
Arielle : Oh oui et je fais pas seulement le croire.
Tom : Montre moi ça alors.
Arielle : Pourquoi moi en premier ? On tire au sort, c'est plus juste.
Georg : Tom Pile, Arielle Face.
[ lancement de la pièce ] FACE.
Arielle : Bon d'accord, je me résigne au premier saut.

Je m'étais mentalement préparée à faire mon plus joli saut, il était classe et il allait le faire perdre. Moi compétitive ? Nannn tu rêves XD

Position de derrière, saut carpé, jambes tendues suivie d'une vrille PARFAITE. Un de mes plus beaux sauts en carrière je crois. Sortie de l'eau avec le plus GROS sourire au monde.

Ils avaient l'air de 4 poissons avec leurs bouches ouvertes. Élonie m'avait déjà vue des centaines de fois, ça ne l'étonnait presque plus.

Arielle : Allez, à toi de faire mieux bonhomme.
J'avais envie de tapper la fesse de Tom, mais il aurait probablement trouvé cela déplacé.
Tom : Non mais t'es malade, qu'est ce que tu viens de faire là. C'était quoi ça ?
Arielle : Le plus beau saut de plongeon que t'as vu de ta vie je crois.
J'étais bonne et je le savais, je ne voulais pas paraitre égoïste ou meilleure que les autres, mais j'étais bonne.
Bill : Ehhhhhhh merde.

Tom monta sur le plongeon, je le regardais avec un sourire malsain, qui voulait dire tu me batteras jamais. Il le savait, je le savais, on le savait tous. Il était pas mal dans son costume, plutôt sexy même. Comme j'aimerais que ses vêtements soient transparents. Tom prit un mini élan, s'élanca dans les airs avec une grâce qui manquait et il fit une culbute aérienne.

Élonie se mise à rire comme une débile. J'émis un mini rire qui voulait tout dire.
Arielle : PFFFFFFF, tu m'as presque impresionnée.
Tom : J'ai pas fait les Olympiques en plongeon moi, pardon.
Arielle : Hey j'ai pas fait les Olympiques, j'ai seulement un don.
Tom : Ouais c'est ça.
Arielle : Allez fait pas la moue, t'as seulement perdu. C'est pas grave, c'était joli quand même. Mieux que moi à mes débuts.
Tom : On le fait ce déjeuner ou pas ?
Arielle : Si t'es pour me faire la gueule tout le long, on peut laisser faire, ce sera tout merci. Je pris la main de mon amie et m'appreta à partir. Le regard troublé de mon amie ne fesait que renfoncer encore plus profondément le couteau implanté dans mon coeur à cet instant. Qu'est ce que je foutais ? Je tournais le dos à Tom Kaulitz. Ça à bien l'air, je devrais demander à ma tête et à mon coeur de s'entendre parce qu'ils sont vraiment chiens et chat dans ce corps débil.

Une voix vint réveiller ma triste réalité.
Tom : Hey attend un peu, ça va tu as gagnée, je veux qu'on aille déjeuner, vraiment. Ta petite attitude, elle est craquante.
Arielle : A-t-il vraiment dit CRAQUANTE. Craquante comme dans.. j'aime bien.
Élonie avait retrouver son mini sourire et sa détresse semblait s'avoir dissipée. J'ai bien dit SEMBLAIT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dstroyx.skyblog.com
DoDoRoCkSx93
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 2103
Age : 23
Localisation : Quelque part entre Wonderland et Summerland =)
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Novembre 30th 2007, 12:32 am

Pov' Élonie..!
^^ Et bien fait pour Tom! xD

Allez, suite les filles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleuum-scarlett.skyrock.com
Elopunk
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 4570
Age : 27
Localisation : Ste-thérèse
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Novembre 30th 2007, 12:40 am

Ouais pauvre moi Razz hahaha. (a moins que je me trompe, j'ai pas trop compris le Pov' Élonie.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dstroyx.skyblog.com
DoDoRoCkSx93
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 2103
Age : 23
Localisation : Quelque part entre Wonderland et Summerland =)
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Novembre 30th 2007, 12:47 am

C'est ça je voulais dire xD Pauvre tite Élonie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleuum-scarlett.skyrock.com
MimiKaulitz
Dieu/Déesse TH
Dieu/Déesse TH


Féminin Nombre de messages : 8669
Age : 21
Localisation : Là où l'impossible ne l'est pas
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Novembre 30th 2007, 1:03 am

xd PAUVRE D'ELLE ET BIEN FAIS POUR TOM! Very Happy XD


suitee!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miimikaulitz.skyrock.com
Heilig.
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 3771
Age : 26
Localisation : St-Hubert
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Novembre 30th 2007, 1:54 am

Je suis trop une brute en plongeon (H) En plus c'est vrai ^^ XD Dans ta face Tom XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heilig.
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 3771
Age : 26
Localisation : St-Hubert
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Novembre 30th 2007, 5:58 am

Chapitre 8
Un fardeau
Pov Élonie


La pièce était immense tout comme la piscine, je n’arrive pas à croire qu’on a pu se payer une chambre dans cet hôtel. Il y avait beaucoup de personnes dans la pièce. Beaucoup du Staff. Facile de les reconnaître avec leur manteau noir avec en blanc « STAFF ». Nous on était assise à la même table des garçons. La table était divisée en deux, je veux dire la discussion. D’un coté Arielle parlait avec Bill et Tom et de l’autre moi je parlais enfin j’écoutais Gustav et Georg parler. Ce qui m’a surprise c’est que Georg est très drôle. Quand ses blagues ne m’impliquent pas. Et Gustav qui est très discret. Vraiment, la meilleure place dans la table c’est du côté d’Ari, Bill et Tom. Je regarde souvent discrètement vers eux, mais je ne m’attache pas plus que ça. Franchement je vais laisser mon amie savourer son moment, même si je suis jalouse.

La fin du déjeuner arrive, ils rient et nous on se regarde l’air de dire, « Alors qui commence la conversation ? » On s’emmerde, mais on n’ose pas le dire. On doit quitter presque jeté de la pièce par le Staff. On n’est pas très bien accueillie dite donc. On fait la bise à tous les garçons et on part. Sûrement à contrecœur pour Ari, et encore une fois je suis jalouse de la chance qu’elle a eue. On monte à notre chambre. Dans un silence pesant. Pour la première fois de ma vie, il y a une tension entre Ari et moi. À peine à l’intérieur de la chambre, je prends un t-shirt et un short de mon petit sac de voyage, prend une serviette de leur service.

Élonie : Je vais nager.

Arielle est sûrement au courant que quelque chose ne tourne pas rond dans ma tête. Car à chaque fois que j’ai besoin de réfléchir je vais nager. J’ai toujours adoré nager, c’est comme si l’eau qui touche à ma peau enlève un petit fardeau.

J’ai descendu par l’escalier et je suis partie en direction de la piscine. Malgré ce que je pensais, elle était vide. J’ai fait le tour de la piscine. Je l’ai fixée, je l’ai analysée. Et puis hop j’ai sauté laissant de coté la serviette.

Pendant plusieurs minutes j’ai fait des longueurs, puis je me suis mise sur le dos et je me suis lassée flottée sur l’eau. J’ai fermé les yeux et puis doucement je me suis mise à rêvasser.

Voix : Je dérange ?

Mes yeux s’ouvrent malgré le sursaut qui m’a fait presque boire une tasse d’eau. En toussant légèrement j’essaye de trouver la personne qui m’a fait peur. Puis mon regard tombe sur un jeune homme. Un sourire aux lèvres il répète sa phrase.

Élonie : Non ça va.
Jeune homme : D’accord.
Je lui souris et il part. J’aurai bien aimé que ce soit Tom qui vienne me voir. Mais je crois qu’à cette heure il est déjà parti.

Je sors de la piscine, mets la serviette autour de moi et retourne à la chambre. Ça fait du bien, je suis beaucoup moins préoccupée.

Je rentre dans la chambre pour apercevoir une Arielle étendue dans les bras de Morphée.

Ça fait plusieurs mois, disons 8 mois qu’on n’a pas revu Tokio Hotel. Et non, on à pas pris, leur téléphone, on le sait on est conne. Mais bons, ils doivent changer de téléphone tous les mois. Enfin on s’en fou. Arielle et moi on s’est expliquer, je lui ai dit que j’étais jalouse et elle m’a expliquée qu’elle comprenait. Bref, l’histoire est déjà du passé. Comme on a décidé, ça fait plusieurs mois. Dans 24 heures, nous serons dans un avion direction l’Europe. Plus précisément l’Allemagne. Et encore plus précisément, Magdebourg. Avant de rencontrer Tokio Hotel, on s’était juré d’aller en Allemagne. C’est notre rêve d’enfance à toutes les deux. Bref pour l’anniversaire D’Ari, on a économisé de l’argent, puis on a acheté des billets d’avion. Comme j’ai de la famille en Allemagne rien de mieux que de loger chez eux. Tout est prévu sauf une chose. Ma peur des avions. Je sens que le voyage ne sera pas de tout repos.

[ Ne pas oublier que, oui je poste le Pov Élonie, mais je suis toujours Arielle. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DoDoRoCkSx93
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 2103
Age : 23
Localisation : Quelque part entre Wonderland et Summerland =)
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 1st 2007, 3:13 am

^^ Allez les gurlz! C'est super bon, continuez comme ça!! ^^ Suite!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleuum-scarlett.skyrock.com
MimiKaulitz
Dieu/Déesse TH
Dieu/Déesse TH


Féminin Nombre de messages : 8669
Age : 21
Localisation : Là où l'impossible ne l'est pas
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 1st 2007, 3:14 am

suiteeeee!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miimikaulitz.skyrock.com
Elopunk
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 4570
Age : 27
Localisation : Ste-thérèse
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 4th 2007, 3:15 am

Chapitre 9
1000 Meere
Pov Arielle


Nous sommes seulement à l'aéroport, et Élonie capote déjà comme une malade. Elle fait presque de l'hyper-ventilation et ma main commence à être rouge. Non mais qu'est-ce-qu'il y a de stressant dans une avion ? On décolle, on vole, on attérit. Ou est le problème ? Oui, il y a des accidents parfois, mais c'est pareil en auto. Bref, j'essai de calmer mon amie du mieux que je peux, et ça ne marche pas vraiment. Au moins j'essaie.

Une voix se fait entendre à l'intercom : Les passagers du vol 483 sont demandés au débarquaire numéro 8 s'il vous plait, au débarquadaire numéro 8, merci.

Je crois qu'Élo va tomber dans les pommes. Non mais ça suffit, je commences à perdre patience, moi qui est si impatiente en temps normal, je crois que ma limite va bientot être enclanchée. Moi et Élo on s'avance et l'hôtesse de l'air me demande si tout va bien aller, je réponds que oui, si elle décide de se mettre en tête qu'il n'y a rien à craindre. J'espère qu'il n'y aura aucune turbulences durant le vol, Élo pourrait faire un arrêt cardiaque. Nous sommes assises près d'un hublo, je décides de fermer la petite porte pour ne pas qu'Élo voit en bas.

Rappel à tous, décollage dans 10 minutes, bon vol et merci d'avoir choisi Air Canada.

Arielle : De rien, c'était le moins cher.
Élonie : Niaise pas, c'est pas le temps.
Arielle : Calme toi bon dieu.
Élonie : Chut, je me concentre.
Arielle : Concentrer à être stressée, première fois que je vois ça.
Élonie : CHUT J'AI DIT.

L'avion était en train de décoller, Élonie tenait ma main avec force et fixait le petit sac à vomit en face d'elle.

Arielle : NONN, TOUT MAIS PAS ÇA. PUTAIN TU VOMIS PAS.
Élonie : Je me sens pas bien.
Arielle : MERDE MERDE MERDE, respire, ça va bien aller.

Elle changeait de couleur à vue d'oeil. J'avais peur qu'elle dégueule tout d'un coup. Berk, je crois que je vomirais à mon tour. Je déteste la vue du vomit et encore moins l'odeur.

Quelques minutes après, Élo semblait aller mieux, du moins elle n'était plus verte. Ça m'a rassurée un peu. J'ai alors mit mes écouteurs ; 1000 meere. Ah lala, j'étais nostalgique de notre mini rencontre à l'hôtel et à la piscine. Je ne voulais pas l'avouer à Élo mais ils me manquaient. Je sais qu'elle pense comme moi. Mais je me suis accrochée à eux, malgré le peu de temps qu'on a eu. Je sais parfaitement qu'ils nous ont oubliées mais je garde espoir de les revoir un jour. Mieux vaut chasser cette idée de mes pensées tout de suite, ça n'arrivera jamais. Quelle conne je suis putain.

Je me suis assoupi et j'ai fait un rêve trop étrange concernant Tom. J'entrais dans une pièce très sombre, avec un petit fléau de lumière mauve au fond. Je savais que Tom était là en compagnie de d'autres fans. J'étais énervée et je ne me tenais presque plus debout du à mon surplus de joie. C'est alors que je lui raconta notre première rencontre pour lui remémorer des souvenir, comme celui du plongeon. Il me répondait qu'il ne m'avait jamais vu de sa vie et qu'il voulait que je parte, même si j'étais backstage. Il disait que je l'aggressait verbalement et que je l'énervait. Je lui criais qu'on s'étaient déjà rencontrés mais il ne voulait rien entendre. Il était vraiment faché contre moi, la rage dans ses yeux me fesait peur. Les virgiles m'ont mise dehors après un engueulement de la mort. J'étais toute annéantie mentalement, qu'est ce que ça voulait dire, que voulait-il cacher ? C'était quoi ce rêve de fou ?

À mon réveil, Élo s'était endormie elle aussi. Parfait, pas de crise de nerfs au moins. On attérissait dans moins de 15 minutes et j'avais très hâte d'aller me coucher dans mon hôtel. J'étais tellement crevée, Élo aussi. Lorsqu'elle est vraiment fatiguée, elle fait des bruits étranges en dormants, et c'est le cas en ce moment. HAHA ça me fait marrer. Je réveille mon amie pour lui dire qu'on attérit dans quelques instants, et que nous ne sommes pas mortes finalement.

Arielle : Comme j'avais dit --'
Élonie : Arrête, j'ai peur.

Double soupir. L'attérissage se fit en beauté, au grand plaisir d'Élo, qui venait de finir sa crise de stress. Je dormais debout, moi qui trouvait les bancs de l'avion peu confortables, on voit pourquoi les billets sont moins chers. J'avais hate de retrouver de l'air frais, de découvrir le pays, mais l'aventure était pour demain, car maintenant, c'est dodo pour environ 12 heures d'affilée, j'en peux plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dstroyx.skyblog.com
MimiKaulitz
Dieu/Déesse TH
Dieu/Déesse TH


Féminin Nombre de messages : 8669
Age : 21
Localisation : Là où l'impossible ne l'est pas
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 4th 2007, 3:20 am

Aumoin élonie n'a pas vomi ! XD


suitee!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miimikaulitz.skyrock.com
Elopunk
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 4570
Age : 27
Localisation : Ste-thérèse
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 4th 2007, 3:28 am

Ouais et c'est moi qui passe, pour une vomiseuse -____- huhu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dstroyx.skyblog.com
DoDoRoCkSx93
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 2103
Age : 23
Localisation : Quelque part entre Wonderland et Summerland =)
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 4th 2007, 4:00 am

xD Suite les gurlz!!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleuum-scarlett.skyrock.com
Elopunk
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 4570
Age : 27
Localisation : Ste-thérèse
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 5th 2007, 11:26 pm

La fanfic est pas super populaire.

Chapitre 10
Geh !?
Pov Élonie


Lorsqu’on est enfin sorties de leur putain de machine qui vole, on s’est retrouvées entourer de personnes. Prise un peu de panique, je me suis déplacée vers le coté afin de pouvoir mieux respirer. J’ai un peu perdu de vue Arielle, qui je crois, a paniqué un peu car j’entendais presqu’en murmure mon prénom. Je l’ai vite retrouvée et je me suis avancée vers elle. On à fini par aller chercher nos valises ; il nous restait plus qu’à attendre ma ''famille''. Selon ma grand-mère, c’était une tante éloignée qui avais préférée rester dans son pays d’origine. Je ne sais pas d'où elle sort, mais une chose est sûre, c’est qu’elle aime ma grand-mère et qu’elle à acceptée qu’on reste un mois en Allemagne chez elle. On va devoir faire des corvées ménagères mais, entre ça et travailler pour rester dans le pays de notre rêve, on préfère ça. Un peu plus loin, près des portes vitrées électrique, une femme dans l’âge avancé nous attendait avec une petite pancarte en carton marquée de soigneuses lettres mon prénom. On s’est avancées vers elle, moi le sourire aux lèvres, pour être polie.

Veille dame : Bonjours Élonie, je suis Gabriella, bienvenue en Allemagne.
Élonie : Merci beaucoup. Je te présente mon amie, Arielle.

Elle avait un petit accent Allemand, c’est normal vu son origine. Ce que je trouvais drôle, sans pour autant être méchante, surtout avec nos prénoms, elle semblait avoir de la difficulté, car ils sont tout de même français. Elle semblait vraiment gentille avec ses cheveux gris et son visage rond. Elle nous demanda de la suivre, ce que l'on fit avec nos valises en mains. Une voiture nous attendait sagement près de la porte ; une vieille coccinelle blanche. On déposa nos bagages et nous nous sommes installées à l’intérieur. Puis en route.

La route, le trajet, la vue, le paysage. Un seul mot : MA-GNI-FI-QUE. Je ne m'imaginais surtout pas à ça. Moi qui voulais du changement, j’en avais amplement. Et puis c’est fou comme je me sentais bien dans ce pays inconnu. Je ne pouvais pas croire qu’il avait eu du sang versé sur ces terres. Plus nous nous éloignions de la ville, plus le paysage était magnifique. On croisait quelques fois des paysans dans leur chariot, loin d’être pauvre, seulement un moyen de transport. Mes yeux étaient émerveillés par tout se qu’ils voyaient. J’avais l’air d’un enfant à son premier noël. Malgré mon désir de découvrir davantage, la voiture à ralentie, nous dévoilant enfin notre nouvelle maison, pour le mois à venir. Une magnifique petite maison pas très loin de la ville, mais qui toutefois, se trouvais en campagne. Elle était sur deux étages. De magnifiques rideaux trônaient les fenêtres, qui devaient éblouir la maison. Nous avons pris nos valises et nous sommes entrées à l’intérieur. Comme je le croyais, la maison était très bien ensoleillée. Elle nous a fait monter à l’étage pour nous laisser déposer nos valises et dormir un peu. La visite, a-t-elle dit, sera pour demain. Elle avait dû remarquer le manque de sommeil dans nos yeux.

Les chambres étaient un peu plus normales. Je dis bien les chambres car elle avait deux chambres à nous offrir. Donc, à notre bonheur, nous serons tranquilles la nuit. Les lits était soigneusement faits, une lampe était assise sur une table de chevet à droite du lit. De grandes fenêtres nous montraient le paysage qu’elles avaient à donner. On la remercia puis on monta à notre chambre.

Pour ma part je me suis couchée sur mon nouveau lit, confortable, mes bras derrière ma tête doucement posé, je regarde le plafond. Comme c’est beau ici.

Élonie : Wow.

Pov Arielle

Enfin sorti de ce trou qui semblait presque le renfermé tellement les gens étaient stressés, putain c'est seulement une avion. Élonie cherchait pratiquement l'air frais et elle s'éloignait de moi. Bon voilà que je l'ai perdue de vue --' Quoi de mieux que de se perdre dans une aéroport étrangère ? Quelqu'un me prit la main et je fis un gia saut, mais ce n'était qu'Élonie alors ça me rassura un peu. Aller hop les valises en mains, on se dirige vers la vieille tant avec un écriteau dans les mains. Elle avait un drôle de visage, mais pas laid pour autant. Bref, dans l'auto, nous n'avions rien d'autre à faire que de regarder dehors et ça me foutait un mal de tête HORRIBLE. Le paysage était certes joli, mais la fatigue prenait le dessus de mon corps faible. Je ne pouvais m'empêcher de penser à eux, ils étaient ici, dans cette ville, je le savais. Il y a un concert ce soir ici-même et je ferais tout pour être là, mais impossible. De toute façon je suis crevée et je tomberais dans les pommes. La maison était très étrange, elle ressemblait au genre de maison qu'on met dans un film d'horreur pour faire peur aux nouveaux arrivants. Elle était tout de même jolie quand tu chasses l'idée du film d'horreur. Un grand hall, de grandes portes françaises en bois, elle était si chanceuse d'avoir la paix ici, tout seule. Comme je l'enviais de vivre ici en tout temps. Je montais les marches et je me demandais si j'allais pas m'évanouir dedans tellement j'étais faible. Ma chambre était énorme, elle était ornée d'un petit lustre de couleur or un peu vieillot, mais charmant tout de même. Le papier pein était de bon gout et le lit était assez grand pour deux et très confortable. La tante d'Élo vivait dans une belle maisonnette, simple mais pleine de bons souvenirs, ça se sent ce genre de choses. Bref, j'allais rejoindre toute de suite mon ami le lit car je n'en pouvait plus d'être debout, mes jambes allaient flanchées.

Pouf, le sommeil m'attaqua d'un seul bond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dstroyx.skyblog.com
MimiKaulitz
Dieu/Déesse TH
Dieu/Déesse TH


Féminin Nombre de messages : 8669
Age : 21
Localisation : Là où l'impossible ne l'est pas
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 5th 2007, 11:32 pm

suiteee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miimikaulitz.skyrock.com
DoDoRoCkSx93
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 2103
Age : 23
Localisation : Quelque part entre Wonderland et Summerland =)
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 6th 2007, 3:12 am

Allez suitez nous ça les filles^^ C'est super bon!! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleuum-scarlett.skyrock.com
Maleika
Accro


Féminin Nombre de messages : 997
Age : 107
Localisation : Ici, parce qu'on s'amuse à faire du porno.
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 9th 2007, 1:11 am

Eille. Drelà, genre.
=D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Aujourd'hui à 2:13 am

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfic] Vorbei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fanfic] Vorbei
» [FanFic inactive] Au bout de mes rêves
» [FanFic en cours] Quand un rêve se réalise ..
» [Fanfic en cours] Nach Berlin
» [ Fanfic en cour ]Fanfiction =)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Officiel Canadien Français de Tokio Hotel. ::  :: Fans fictions :: + Fanfictions terminées-
Sauter vers: