Forum Officiel Canadien Français de Tokio Hotel.
Bonjour à toi, fan de Tokio Hotel!
Si tu cherches un endroit où tu pourras discuter de ton groupe préféré avec les personnes les plus extras, tu es à la bonne place! Inscris-toi dès maintenant et nous t'accueillerons avec grand plaisir.

En espérant faire ta connaissance très bientôt,
Les fans canadiens français

---

Hi and welcome to the official French Canadian Forum!
We have a brand new English part on our forum for the Canadian fans who lost their forum. I know it might not feel like ''home'' but I hope that you'll have fun with us here:)



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Fanfic] Vorbei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
MimiKaulitz
Dieu/Déesse TH
Dieu/Déesse TH


Féminin Nombre de messages : 8669
Age : 21
Localisation : Là où l'impossible ne l'est pas
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 26th 2007, 12:15 am

HAHA ouais j'avoue =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miimikaulitz.skyrock.com
Maleika
Accro


Féminin Nombre de messages : 997
Age : 107
Localisation : Ici, parce qu'on s'amuse à faire du porno.
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 26th 2007, 1:22 am

Heii =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tite.kokine.th
Fidèle


Féminin Nombre de messages : 1183
Age : 23
Localisation : St-Jerome
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 26th 2007, 5:49 am

C'est super bon vot' fik!! ALler Suitee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f4n-2-th.skyblog.com
Elopunk
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 4570
Age : 27
Localisation : Ste-thérèse
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 26th 2007, 11:53 pm

Chapitre 20.
Un martyr matinal.
Pov Élonie


Je me réveille, je tends l’oreille pas un bruit encore. Je me lève un peu péniblement, un mal de crâne un peu persiste. Encore une fois je fais le chemin vers la cuisine passant devant une chambre silencieuse et un canapé un peu bruyant. À la cuisine un jeune homme fait un peu le ménage et son déjeuner.

Élonie : Ça sent bon.
Gustav : Tu m’as fait peur.
Élonie : Désolée.
Gustav : Ça va.

Je m’assois à la table qui paraît différente de la vieille. Les bouteilles vides d’alcool sont sagement assises près de la poubelle. Et le soleil rentre chatouillant nos visages un peu endormis. Gustav dépose une assiette œuf, bacon devant moi et s’en prépare une autre.

Élonie : J’aurai pu attendre.
Gustav : La visite d’abord.
Élonie : Tes parents t’ont très bien éduqué.
Gustav : Une de leur fierté.
Élonie : J’aurai la même si j’aurai un enfant comme toi.
Gustav : C’est gentil.
Élonie : Il n’y a pas de quoi.

Je lui fais un magnifique sourire qui répond d’ailleurs très bien, et je m’affaire à manger ce qui se trouve dans mon assiette. On parle ensuite un peu de n’importe quoi, je l’adore, il est si gentil, un vrai ange. Si je ne craque pas autant pour un autre, je lui sauterai au cou. Je crois que nous parlons trop fort, car un autre jeune homme un peu dans les choux-fleurs nous regard les yeux plisser à cause du trop-plein de lumière dans la cuisine.

Élonie : désolée du réveil brutal.
Tom : Ça va quand on voit ton visage déjà à son réveil.
Élonie : Dragueur va. (-_______-)
Tom : Ne fais pas cette tête. Je dis la même chose à Gustav ou Bill quand je les vois le matin.
Gustav : Je confirme. Mais le matin, c’est encore à confirmer.
Tom : HA-HA-HA.
Gustav : ne te vexe pas.
Tom : Je ne suis pas vexer, alors se déjeuner tu me le fais ?
Gustav : S'il te plaît ?
Tom : Ouais, ouais, s'il te plaît mon chou.

Je les regarde avec leur petite moue, les bouches riantes, ils ont l’air heureux. Heureux malgré leur visiteuse passagère. Même si on restera sûrement en contact Gustav et moi, je ne crois pas les revoir de sitôt. Bill, Tom, Gustav et Georg. Le groupe allemand de l’heure, qui fait fantasmer plusieurs fans en chaleur pour bien les nommer, notre groupe pour quelques heures. Le temps suspendu, car il faut bien le dire, une chance comme ça c’est exceptionnel surtout quand vous avez un membre du groupe dans votre famille. Ma famille celle que j’ai de la misère à sentir, cette famille qui m’a donné tout, mais qui maintenant me laisse volé de mes propres ailes. Une main passe devant mon visage il se passe quelques secondes avant une réaction de ma part.

Tom : T’étais où comme ça ?
Élonie : Loin.
Tom : J’ai vu ça.
Élonie : Vous n’aviez pas quelque chose aujourd’hui.
Tom : MERDE ! C’est vrai, il faut réveiller tout le monde.
Gustav : Oublie ça vieux, j’ai déjà appelé pour dire qu’on repoussait ça à demain.
Tom : David ta pas gronder ?
Gustav : S’étais pas David s’était Carl donc no soucie.
Tom : Et bien.

Il rit, son rire me transperce le corps et va direct à mon cœur. J’ai mal, mais pas un mal désagréable. Il me fixe comme pour dire qu’il voit bien que je suis encore perdue dans mes pensées, mais ce n’est pas de ma faute ils ne parlent qu’entre eux, je me sens un peu à l’écart. Leurs sourires, comme j’avais espéré un jour voir leur sourire, pas pour moi exceptionnellement, mais juste là devant mes yeux, un sourire sincère pas comme ceux en backstage ou à la piscine.

Tom : La terre appelle la lune, est-ce que vous m’entendez.
Élonie : Très bien même.
Gustav : Ah te revoilà enfin, tu va passer la mâtiner à tomber dans la lune ?
Élonie : Non, c’est que vous parlez entre vous, je veux ne pas vous déranger.
Tom : Pour le peu de fois où on a une fille ici, faut en profiter.
Gustav : Tu penses à quoi, toi là.
Tom : Ah rien de pervers si tu veux tout savoir.
Élonie : Je crois que vous ne l’entendez pas souvent cette phrase-là.
Gustav : En effet.
Tom : Je dois me sentir vexé là ?
Élonie : Pas du tout.

Un sourire magnifique, des yeux doux. J’aime bien faire l’enfant. Et puis hop, un peu de silence, on mange en paix, malgré les petits oiseaux qui chantent. Je me demande bien ce qu’elle a fait Arielle après que je me sois endormie dans la chambre à Tom.

Élonie : Est-ce que vous êtes au courant de ce qui s’est passé avec Arielle ?
Tom : C’était chaud.
Élonie : Vraiment ?
Gustav : Tu devrais lui demander à elle, Tom est du genre à sauter vite aux conclusions.
Tom : Ah, mais putain vous me voulez comme martyr ce matin.
Gustav : Arrête de faire l’enfant.
Élonie : Pas la peine de vous chamailler, je vais en parler avec Arielle quand elle sera debout.

J’espère que c’était vraiment chaud, car ce sera un signe pour moi, qui voudra me dire que la voie est libre, même si je n’y crois pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dstroyx.skyblog.com
MimiKaulitz
Dieu/Déesse TH
Dieu/Déesse TH


Féminin Nombre de messages : 8669
Age : 21
Localisation : Là où l'impossible ne l'est pas
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 27th 2007, 12:24 am

Gustav est bien èlevé Razz


suitee!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miimikaulitz.skyrock.com
tite.kokine.th
Fidèle


Féminin Nombre de messages : 1183
Age : 23
Localisation : St-Jerome
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 27th 2007, 1:06 am

Super bon !! Suite si vou plai !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f4n-2-th.skyblog.com
mimiboue
Big Fan


Féminin Nombre de messages : 414
Age : 26
Localisation : * Chez-moi en train de rêver *
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 27th 2007, 2:06 am

Vraiment trop bon! Suite! Suite! Suite! ... bon ok je vais arrêter ça va finir avec le slogan Solidarité! Razz ... C'est vraiment bon VOTRE fanfic!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleika
Accro


Féminin Nombre de messages : 997
Age : 107
Localisation : Ici, parce qu'on s'amuse à faire du porno.
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 27th 2007, 7:32 pm

Là.
[Là qui fait office de signet]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Only-me
Modératrices des Fanfictions
Modératrices des Fanfictions


Féminin Nombre de messages : 1920
Age : 21
Localisation : Tout près.
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 28th 2007, 12:39 am

Bah Aller, faite une Suitee ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elopunk
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 4570
Age : 27
Localisation : Ste-thérèse
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 28th 2007, 1:13 am

c'est a jou. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dstroyx.skyblog.com
Only-me
Modératrices des Fanfictions
Modératrices des Fanfictions


Féminin Nombre de messages : 1920
Age : 21
Localisation : Tout près.
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 28th 2007, 1:32 am

Okaiie Dabbord , Jou,Fait Une Suite xD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heilig.
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 3771
Age : 26
Localisation : St-Hubert
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 28th 2007, 3:00 am

JE POSTE BANDE DE FOLLES XDD Je vous aimes vous savez <3

Chapitre 21.
Hilf Mir Fliegen
Pov Arielle


Effectivement, c'était sa chambre, ou si ce n'était pas la sienne, c'était une chambre bon. Pourquoi il entrerait dans une chambre qui n'est pas la sienne ? Ça parrait que je suis énervée, je me poses trop de questions idiotes. Lumières fermées, j'avais peur d'avancer puisque je ne voyais rien et que je ne connaissais pas l'emplacement des meubles alors je pourrais me cogner la jambe nimporte où. Je restes là, immobile comme du béton, attendant un signe de Bill. Qu'est ce qu'on va faire au juste ? Je sentis une main dans ma main. Il vint se coller à moi, comme dans le salon, mais c'était plus chaud. On était seuls. Il avait enlevé son chandail, ce qui fit accéléré mon rythme cardiaque et peut-être autre chose. Il était tellement chaud, il était doux comme un agneau et tellement fragile. Je n'avais jamais été aussi bien depuis mon dernier amoureux, qui n'était en faite qu'un moron. J'aurais aimer finir sous sa couette, mais c'était pas mon genre, en faite oui, mais pas avec lui.

Arielle : Bill ?
Bill : Oui.
La question qui tue.
Arielle : Qu'est ce qu'on fait ?
Bill : En ce moment, on savoure.
Arielle : Oui mais plus tard.
Bill : On verra, c'est déjà loin. Allez viens là.

Ou putain, OU. Il me prit la main et m'entraina vers son lit, extremmement grand. Je dirais deux lits kings collés ensemble. Peut-être pas à ce point là, mais plus grand que le miens en tout cas. Je savais qu'il n'allait rien se passer de concret, mais j'adorais sa présence, chaude et attentionnée. Il jouait dans mes cheveux ; pour une fille pas amoureuse, je commencais à me poser des questions envers lui. STOP. Pas de faux espoirs, c'est Bill Kaulitz. C'est déjà beau que tu sois dans son lit, ça va pas plus loin, de toute façon, il voudra pas de toi.

Bill : Arielle.. ?
Il a dit mon nom pour la première fois de ma vie.
Arielle : Si..
Bill : Embrasse moi.
Arielle : C'est compliqué ce petit jeu là, tu le sais bien. De toute façon, demain matin, tu regretteras toutes tes paroles, je veux pas tout gâcher, à nouveau.
Il fit un petit soupir en gise de réponse, ça me fit froid dans le dos. J'ai déposée ma tête sous son menton, et il m'a donné un mini bisou sur la tête ; voilà, c'est à ce moment là que j'ai craquée pour Bill Kaulitz. Je répondis à ce bisou en lui en fesant un sur le menton. Sur ce, nos corps entrelacés, nos esprits tourmentés, je m'endormis.

10AM
Le soleil éclatait dans les cheveux de Bill. Ses mèches étaient or et ses lèvres parfaites étaient entrouvertes. Mignon. Sa main était encore dans mes cheveux, le mienne toujours dans son dos. Je n'avais pas du tout envie de partir. Je ne voulais même pas bouger pour ne pas qu'il se réveille. Il était tellement beau, beau comme un ange, il était parfait. La perfection résidait dans un être humain et il s'appelait Bill Kaulitz. Je fis des dessins avec mon doigt, tout le long de son dos jusqu'à sa nuque, où il a ouvert l'oeil. Magie ^^ Ça marche à tout coup.

Arielle : Bonjour toi.
Bill : Hey, comment tu vas ?
Arielle : À merveilles et toi.
Bill : Je me réveilles.
Arielle : Oui je vois ça ^^
La veille ne lui était donc pas inconnue puisqu'il a passer son bras par dessus ma hanche, il ne regrettait donc pas. Moi non plus, étrangement. Je le regardais, en pleins dans les yeux, et j'étais nostalgique, déjà. Le fond de ses yeux me rappelait la soirée d'avant, où tout était parfait, presque. Juste le fait de me voir partir de ce studio me mettait tout à l'envers. Si je pouvais arreter le temps, je le ferais en ce moment, pour toujours. On est restés enlacés comme ça une vingtaine de minutes, jusqu'à temps qu'il interrupte le silence.

Bill : Tu as faim ?
Arielle : Ça peut attendre.
Bill : Ton ventre crie.
Arielle : C'est dans ta tête.
Bill : Allez, lève toi.
Arielle : Rhaaa.

Je franchis la porte, suivi de Bill, qui avait oublié de remmettre son chandail. Voilà, tout le monde allaient croire qu'on avait baiser.

Élo : Hey la visite.
Arielle : Hey mon amour.
Tom : Ton amour ?
Arielle : T'a bien entendu, répondis-je froidement.
Bill : Ça va bien ?
Gustav : Vous avez faim ? Vous avez l'air crevés.
Tom : C'était chaud.
Bill : Tom.. plus tard tu veux.
Élo : C'était chaud.
Arielle : Élo --'
Georg : Comme d'habitude, je suis le dernier levé.
Gustav : Tu changeras jamais. Vous avez faim oui ou merde ?
Arielle : Oui oui, j'ai faim ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elopunk
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 4570
Age : 27
Localisation : Ste-thérèse
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 28th 2007, 3:04 pm

C'étais chaud <3 hahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dstroyx.skyblog.com
MimiKaulitz
Dieu/Déesse TH
Dieu/Déesse TH


Féminin Nombre de messages : 8669
Age : 21
Localisation : Là où l'impossible ne l'est pas
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 28th 2007, 4:46 pm

xD oui c'étais chaud! bah ça passé proche


suitee!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miimikaulitz.skyrock.com
Heilig.
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 3771
Age : 26
Localisation : St-Hubert
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 28th 2007, 5:05 pm

Bof chaud on s'entend XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MimiKaulitz
Dieu/Déesse TH
Dieu/Déesse TH


Féminin Nombre de messages : 8669
Age : 21
Localisation : Là où l'impossible ne l'est pas
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 28th 2007, 5:45 pm

Moi je dis chaud comme l'expression

c'est passé proche mais a la place c'est passé chaud! xD

ok maggle avec mes blagues a deux balles ! --'


suiteee encore =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miimikaulitz.skyrock.com
Nancy*
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 1611
Age : 24
Localisation : A Dos de Cheval, galopant crinière au vent.
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 28th 2007, 6:22 pm

Je trouve votre Fanfic super bonne et Super bien écrite.

Pour l'instant

Suiteuhhh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nein-cy.skyrock.com/
Heilig.
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 3771
Age : 26
Localisation : St-Hubert
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 28th 2007, 6:30 pm

Pour l'instant ^^ XD
Merci, c'est au tour d'Élo de poster alors on attend après elle ^^

HAHAH tes jokes à 2 balles, moi je les trouve marrantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elopunk
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 4570
Age : 27
Localisation : Ste-thérèse
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 28th 2007, 6:36 pm

Chapitre 22.
Vorbei.
Pov Élonie



Bon voilà on doit partir. On est resté quoi, 2-3 heures de plus, on à ranger un peu puis on s’est assissent sur les canapés pour parler. Même si je n’ai pas dit grand-chose, voyant ce petit congé improvisé dans ma tête. Analysant. Beaucoup de questions s’enchaînaient dans ma tête, me faisant presque douter sur certaines choses.

Gustav : Coucou ? Encore partie ?
Arielle : Ça lui arrive souvent, Élo est une fille très pensive.
Tom : On a remarqué tout à l’heure.

Et j’ai ri, j’ai ri avec eux, nos rires se sont élevés dans le temps pour aller percuter le plafond.

On s’est toutes les deux levés suivi de Gustav qui avait bien voulu nous raccompagner chez sa grand-mère. On échangea nos numéros avec Gustav, Arielle avec Bill et moi comme je le croyais Tom avait décidé à se moment d’aller au petit coin. Bill à glissé un mot au creux de l’oreille d’Arielle, qui ma fixer quelques secondes. Enfaîte ne pas avoir son numéro me dérangeait pas le moins du monde. Je savais à quoi m’attendre de lui, même si au fond un petit sourire de sa part avant mon départ m’aurait fait le plus grand des biens.

On à quitter la pièce, puis l’entré, ensuite l’immeuble et la rue. La journée semblait déjà bien partie, des voisins tondais leur pelouse, arrosais leurs plantes, jouait dans la rue. Gustav avait pris les devants parlant avec nous pour briser un peu ce silence de mort. Arielle devait être déçu, et moi mille et une question logeais dans ma tête. Devant chez Gabriella, Gustav se retourna pour être face à nous, bloquant l’entrer de la maison.

Gustav : Les filles faites pas cette tête, je suis sur qu’un jour ou l’autre on va se revoir.
Élonie : Pas si sur.
Arielle : Arrête, Gustav c’est un membre de ta famille, c’est sûr que tu vas le revoir, mais moi je ne vais plus pouvoir les voir.
Gustav : Vous êtes que des filles. -____-
Élonie : Désolée de te décevoir, mais on le savait déjà.
Gustav : Je veux dire qu’on va se revoir c’est sur.

Un bruit de portable. Le mien était éteint et ça ne semblait pas être de Gustav. On regarda Arielle qui mit sa main dans sa poche de pantalon pour en sortir son portable.

Arielle : Texto.
Élonie : De qui ?

Pas la peine de savoir la réponse, ses joues on rougit en regardant le mini-écran.

Gustav : bon, la question est réglée on peut entrer.

On l’a suivi et bien surtout moi, Arielle était trop occupée à répondre à son texto. On est rentré, Gustav se dirigeant vers la cuisine, où son pain l’entendait. On entendit un « Merci mamie » puis un bisou bien brouillant. Il est revenu vers nous, et puis m’a embrassée sur la joue et à fait de même pour Arielle.

Gustav : À la prochaine. Vous pouvez toujours m’appeler n’importe quand, mon portable sera ouvert.
Élonie : N’importe quand, même la nuit ?
Gustav : S’il le faut oui. ^^
Arielle : Tu es trop chou.
Gustav : Merci. Mais faut pas abuser non plus.
Élonie : Oui, oui on a compris, maintenant va rejoindre tes amis.
Gustav : Ils vont s’inquiéter.
Arielle : tant mieux ils vont venir te chercher.
Gustav : Je ne crois pas non, ils vont rester assis sur leur derrière.
Élonie : À la prochaine.

Il nous a serré chacune dans ses bras puis il a franchi la porte pour disparaître derrière une porte en bois. J’ai ouvert mon portable, j’ai composé un texto pour Gustav. « Prend bien soin d’eux. xxx élo » son odeur planait encore dans la pièce. Je suis montée à l’étage et je me suis allongée sur mon lit.

Élonie : Je craque pour toi Tom. Ouais c’est ça, pour qu’il te brise le cœur après ? *

POV Arielle.

Le départ du studio vers la vie normale, ça m'a fait un choc. Plus qu'un choc en faite, c'était un dur retour à la réalité. Fini le paradis, tu reviens sur terre ma belle. Je comprenais parfaitement Élo d'être dans la lune comme ça, tout le temps. J'avais envie de m'évader moi aussi, mais pas toute seule. C'était le temps de partir, j'avais les deux pieds dans le portic, il fesait légèrement plus froid qu'à notre arrivée. J'avais prévu le coup en emmenant ma veste blanche diesel. C'est fou payer 250 dollars pour une veste, ah lala que je suis conne. Bref, j'attendais que Bill vienne vers moi, car s'il ne venait pas, j'allais avoir ma réponse. J'ai vu Tom, qui allait vers les toilettes. Imbécil. MERDE j'allais oublier mon appareil photo, idiote. Je suis aller le chercher, sur la table, tout au fond. Il n'était plus là.

Tom : Arielle.. viens ici.
J'ai eu une de ses peurs.
Arielle : Je dois partir, qu'est ce que tu veux ? Tu n'étais pas aux toilettes toi ?
Tom : Tient ton appareil.
Arielle : T'A FOUTU QUOI AVEC ?
Tom : Rien, c'était pour que tu viennes me voir.
Arielle : Tu veux quoi ?
Tom : Que tu parles à Élo.
Arielle : De.. ?
Tom : Moi.
Arielle : Ouh lala.
Tom : Dis lui seulement que ce que j'ai fait, c'était pas parce que j'étais saoul et que malgré mon statut de coureur de jupon, je peux ne pas l'être non plus.
Arielle : Tu veux que je lui dises ça ? Exactement ?
Tom : Donne lui ça aussi.
Il me tendit une lettre, qui me semblait étonnament longue.
Arielle : T'es mieux de pas te foutre de ma gueule Tom Kaulitz parce que sinon c'est pas seulement la honte de t'avoir battu en plongeon qui va te remonter en pleine face, c'est clair ?
Tom : Promis.
Arielle : Aurevoir.

Arielle : Voilà je l'ai trouver, on peut partir.
Élonie : C'était long dis --'
Bill : Arielle, viens là.
Il a dit mon nom, une deuxième fois. À chaque fois ça me perturbe. Pourquoi ? Aucune idée, peut-être à cause du léger accent qu'il prononce comme ça : AriellEE, en mettant vraiment l'accent sur le E à la fin. Mignon. Bref, il se rapprocha de mon oreille et chuchota.

Bill : Fais pas cette tronche, je t'appele dès que je peux. Promis.
Arielle : Je sais pas pourquoi, mais tes paroles semblent déjà lointaines.
Bill : Arrete ça, je t'appele d'ici peu. Je te laisse mon numéro de portable, et j'ai déjà le tient. Allez va.
Arielle : Tu promets en ?
Bill : Oui mon..

Élonie me cria de partir. JUSTE COMME IL ALLAIT ME DIRE QUELQUE CHOSE DE MIGNON. Je n'étais pas fachée, mais pas heureuse non plus. Gustav, notre chauffeur, nous a fait la conversation tout le long du trajet, puisque nous étions muettes, pratiquement. Il essayait de nous faire plaisir en disant que nous allons nous revoir bientot, mais je n'en était pas si sûre.

À la maison, je devais faire mon devoir et dire ce que Tom m'avait dit à Élo, mais je ne sais pas pourquoi, je ne lui fesait pas confiance. Je ne veux pas lire sa lettre, mais en même temps oui. Aller fonce, pauvre petite Arielle. Je vins cogner à la porte d'Élonie, qui était étendue sur son lit.

Arielle : Élo ?
Élonie : Oui, qu'est ce qu'il y a ?
Arielle : J'ai un truc à te dire.
Élonie : Oui.. ?
Arielle : En faite c'est rien, j'ai juste une lettre pour toi, tient voilà. Je t'aime.
Je lui remis la lettre de Tom, mais j'avais pas envie de lui dire ses paroles, elles me semblaient fausses. Je vais attendre de voir sa réaction envers la lettre, et je lui dirai... peut-être.
Élonie me regardait, les yeux rond.
Arielle : Hello ? C'est une lettre.. elle est à toi..
Élonie : Lis la à ma place, j'ai trop peur.
Arielle : Ahh Élo fait pas l'enfant, lis ta lettre toute seule.
Élonie : S'il te plaittttttttttt.
Arielle : Rhaaaaaa --' entendu.
Je me mise à déchirer l'enveloppe qui recouvrait le papier où était inscrits les émotions de Tom. Je pris mon souffle et commença la lecture, à voix haute :

Chère Élonie,
Je sais que j'ai eu l'air d'un pauvre idiot à ne pas être venu te dire aurevoir, mais je n'aurais pas su trouver les bons mots pour te voir partir. Je ne sais réelement pas ce que je ressens en ce moment, je ne sais pas si ce que l'on a été hier soir était réel. Je ne sais pas du tout ce qu'est l'amour et je ne sais pas faire la différence entre l'attirance et plus que ça. J'espère que tu comprends mon point, car je ne sais pas comment l'exprimer autrement. La prochaine fois qu'on se verra, je te dirai directement ce que je ressens, si tu m'a manquée, si j'ai pensée à toi. J'espère que je ne te fais pas trop peur, car j'ai moi-même très peur de mes paroles prochaines.. et des tiennes aussi. Bref, si tu veux m'appeler ou bien m'écrire, j'ai donner mon numéro à Arielle, elle est chargée de te le donner alors voilà.. À la prochaine, bientôt, mais pas trop, j'espère.

Tom Kaulitz.


Comment ne pas être clair, cours 101, donnés par Tom Kaulitz en personne. Non mais quel con. J'espère qu'Élo se sent bien, je n'ai pas osé pas dire un mot depuis que j'ai terminée de lire la lettre. Elle semble réfléchir, comme d'habitude.

Élonie : Merci.
Arielle : De rien, si tu veux parler, je suis de l'autre coté, t'hésite pas mmh ?
Élonie : Promis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dstroyx.skyblog.com
Nancy*
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 1611
Age : 24
Localisation : A Dos de Cheval, galopant crinière au vent.
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 28th 2007, 6:47 pm

Nah. Ce que je voulais dire c'était que pour l'instant , je voulais une suite

Pas que je trouvai votre fike bonne pour l'instant.

Mais sinon, vive la prochaine suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nein-cy.skyrock.com/
Elopunk
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 4570
Age : 27
Localisation : Ste-thérèse
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 28th 2007, 8:03 pm

C'est encore à moi après donc commentaire le plus vite la suite viendra Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dstroyx.skyblog.com
Heilig.
Lover
Lover


Féminin Nombre de messages : 3771
Age : 26
Localisation : St-Hubert
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 28th 2007, 11:50 pm

XD Nancy-Chan c'est pas grave ^^


Dernière édition par le Décembre 29th 2007, 4:12 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DoDoRoCkSx93
Tokio Schrei


Féminin Nombre de messages : 2103
Age : 23
Localisation : Quelque part entre Wonderland et Summerland =)
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 29th 2007, 1:25 am

C'est super bon, les gurlz! J'veux la suite right now =P! xD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleuum-scarlett.skyrock.com
MimiKaulitz
Dieu/Déesse TH
Dieu/Déesse TH


Féminin Nombre de messages : 8669
Age : 21
Localisation : Là où l'impossible ne l'est pas
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 29th 2007, 2:52 am

Suitee les filles =D

Bill est tropp mimi xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miimikaulitz.skyrock.com
Maleika
Accro


Féminin Nombre de messages : 997
Age : 107
Localisation : Ici, parce qu'on s'amuse à faire du porno.
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Décembre 29th 2007, 3:17 am

Valee qui a réussi à faire faire s'qu'à voulait à iTune veut une suiteee.

[Élo, au cas où t'as pas reçu, sur msn, APPELLES-MOI!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fanfic] Vorbei   Aujourd'hui à 2:33 pm

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfic] Vorbei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fanfic] Vorbei
» [FanFic inactive] Au bout de mes rêves
» [FanFic en cours] Quand un rêve se réalise ..
» [Fanfic en cours] Nach Berlin
» [ Fanfic en cour ]Fanfiction =)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Officiel Canadien Français de Tokio Hotel. ::  :: Fans fictions :: + Fanfictions terminées-
Sauter vers: